REFLEXION

FORMATION DES IMAMS : La France souhaite bénéficier de l'expérience algérienne



 La sénatrice française, Corinne Féret, a exprimé à Alger, le souhait de son pays de bénéficier de l'expérience algérienne en matière de formation des imams et de gestion des affaires liées à l'Islam. Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une rencontre avec le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Aïssa, Mme Féret a précisé que sa visite qu'elle effectue en Algérie à la tête d'une délégation de membres du Sénat français, s'inscrivait "dans le cadre de la Mission d'information sur l'organisation, la place et le financement de l'Islam en France et de ses lieux de cultes". Elle a souligné, à cette occasion, la "qualité" des entretiens qu'elle a eu avec le ministre pour les explications et les précisions qu'il lui a apportées sur les différents points évoqués, en qualifiant cette rencontre d'"enrichissante" pour sa mission. Mme Féret a exprimé, à cet effet, son souhait de "bénéficier de l'expérience algérienne" dans le cadre du partenariat signé entre l'Algérie et la France dans ce domaine. "Les échanges que nous avons eus sont précieux, et nous nous en inspirerons dans le cadre du rapport que nous allons remettre dans quelques jours au sénat", a-t-elle affirmé.                          

Salim
Dimanche 19 Juin 2016 - 16:04
Lu 231 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+