REFLEXION

FONCTION PUBLIQUE : Grève générale multisectorielle les 18, 19 et 20 février



Le plus grand employeur national, la fonction publique, est menacé de paralysie générale le mois de février prochain. Le Syndicat national autonome des personnels de l’administration publique (SNAPAP), aile dirigée par Belkacem Felfoul, a appelé ce mercredi matin à un débrayage national de trois jours dans au moins 36 secteurs d’activités relevant de la fonction publique. Lors d’une conférence de presse animée au siège du syndicat à Bab Ezzouar (à l’est d’Alger), Belkacem Felfoul a expliqué que le recours à la grève dans plusieurs secteurs en même temps est le conséquence du peu de cas que les pouvoirs publics font des grèves corporatistes. Donc le Snapap opte pour  une paralysie totale de l’ensemble des activités relevant de l’administration publique.  Le Syndicat a élaboré une plate-forme dans laquelle sont condensées pas moins de 11 revendications. Les principales ont trait aux problèmes que vivent les corps communs. Outre l’abrogation du fameux article 87-bis qui bloque l’indexation des salaire su SNMG, le SNAPAP réclame le calcul du montant de la retraite sur la base des meilleurs salaires des trois dernières années.                       

Ismain
Dimanche 3 Février 2013 - 10:10
Lu 476 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+