REFLEXION

FLAMBEE DES PRIX DES FOURNITURES SCOLAIRES A ORAN : 8 000 DA en moyenne et par enfant !



Comme chaque année, la rentrée scolaire constitue une véritable saignée pour les ménages. Les familles, notamment celles issues des couches sociales les plus défavorisées, vivent au rythme des achats et des dépenses, allant jusqu’à s’endetter pour satisfaire leurs enfants. Il faut dire que les fournitures scolaires et autres habilles pour la circonstance ne sont pas donnés, loin de là. Un petit tour au niveau des magasins spécialisés suffit pour s’en convaincre.En effet, les prix des cartables dits ‘’ bas de gamme’’ oscillent entre 1200 et 1600DA. Les cahiers sont cédés à pas moins de 30 DA l’unité et les stylos, crayons, taille-crayons, varient entre 25 et 70 DA/ la pièce. Ces prix sont pour les articles d’entrée de gamme. S’agissant des produits de marque, il faut compter le double, voire le triple de la somme. Ainsi, pour les cartables à l’effigie des héros de Marvel ,Spider-Man, X-men,…, le père de famille doit débourser pas moins de 2 000 DA. Idem pour les cartables et autres sac au dos floqués des images de ‘’Dora l’exploratrice’’ et autres Barbie, qui valent la ‘’modique’’ somme de 2700.  Si on veut des cartables ‘’ bling-bling’’, à la gloire des Messi, Christiano Ronaldo et autres Naymar, les prix explosent littéralement et peuvent atteindre les 3500DA. Pour ce qui est des blouses, les prix sont relativement stables. Ils oscillent entre 800 et  1200 DA. Mais qu’en pensent les parents de ces prix ? Pour le savoir, nous avons interrogé quelques pères de familles rencontrés au niveau des papeteries et autres magasins spécialisés. Et bien, les avis sont mitigés. Certains jugent ces prix ‘’accessibles’’, tandis que d’autres les estiment prohibitifs. « Je suis père de 3 enfant, deux au primaire et mon aînée est en 2ème année moyenne. Je n’ai pas attendu la rentrée et la fameuse liste des fournitures pour entamer les achats. J’ai pris l’habitude (rire)’’, nous a déclaré un citoyen rencontré à proximité  du marché  de Medina  Djeddida situé en plein cœur du chef-lieu de la wilaya.  Questionné à propos des prix, notre interlocuteur s’est dit ‘’ satisfait’’, puisque, selon lui, par rapport aux années précédentes, il y a une relative stabilité des prix. « Pour les deux qui sont au primaire, les cartables, les cahiers, les protège cahiers, les blouses et autres stylos, j’en ai eu pour 13.000 DA », a-t-il indiqué. Pour d’autres en revanche, les fournitures scolaires sont hors de prix. « Pour mon fils qui est en classe de terminale, j’ai déjà déboursé près de 7500 DA, sans compter les manuels scolaires , a ajouté cet autre citoyen. 

H.Medjadji
Mercredi 3 Septembre 2014 - 18:00
Lu 225 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+