REFLEXION

FLAMBEE DES PRIX DE LA VIANDE A MOSTAGANEM : Les abats cédés à des prix inaccessibles aux démunis



A quelques jours de l'Aid El Adha qui sera célébré le 15 du mois en cours, le déséquilibre entre l'offre et la demande, reste la principale caractéristique du marché du mouton, qui demeure l'attraction "numéro un" de l'actualité locale et nationale. En cette circonstance, les bouchers se frottent déjà les mains et spéculent sur le prix de la viande dont le kilogramme varie entre  1300 et  1500 dinars. Parmi ces suceurs de sang, certains n'ont point hésité à augmenter  le prix des abats,  de tous temps réservés pour les familles pauvres, hélas qui demeure déjà hors de portée de ces bourses précaires. Le  foie, qui est absent des étalages  se procure sous le comptoir  et sur commande à des sommes  vertigineuses dépassant les 2200 Da le Kg. Pour la  viande blanche, dont le  poulet est cédé à 300 dinars le kilogramme. Mais pour l'acquisition d'une bête pour le sacrifice, le prix d'un mouton de taille moyenne ,ne dépassant guère les 20 kilogrammes est proposé pratiquement à 30.000 dinars dans  les  principaux marchés à bestiaux de la wilaya ,dont Sidi Lakhdar, Sidi Ali, Oued El Kheir et Ouled Maallah qui restent  les  plus fréquentés en raison d’ une certaine clémence de prix depuis quelques jours.  Face à cette flambée des prix, beaucoup de  familles Mostaganémoises  vont  célébrer  cet événement religieux avec les moyens de bord dont ils disposent, et certains sont obligés de se priver de ce mouton devenu inaccessible !                           

L.AMMAR
Mardi 8 Octobre 2013 - 22:00
Lu 238 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+