REFLEXION

FETE DU ‘’MAWLID ENNABAWI’’ A MOSTAGANEM : La Zaouia el Bouzidia perpétue la tradition

Dieu a appelé le prophète Sidna Mohammed (que la paix et le salut soit sur lui) « Flambeau qui éclaire » (Coran) ; comme Il l’avait dit pour le soleil. « Et Il a placé le soleil comme luminaire (Coran) ». Son essence lumineuse est en effet, le soleil de l’existence, et c’est à elle, que chaque existant puise sa beauté, sa lumière, sa perfection et son bien.



De même que les vues s’alimentent aux  rayons du soleil, qui se répandent depuis le disque solaire jusqu’aux confins du monde, et distinguer toute chose, de même les intelligences, les intuitions, les essences s’alimentent du flux lumineux de l’élu (Sidna Mohammed, que  la paix et le salut soit  sur lui) qui est le soleil de l’existence. Quand l’humanité a plongé dans l’obscurantisme, l’ignorance, l’injustice, l’oppression, le polythéisme, Dieu a fait apparaitre sur terre le douze de Rabie- el oual de l’année de l’éléphant, correspondant à l’année 571 après Sidna Aissa ( que le salut soit sur lui), Sidna Mohammed ( que la paix et le salut soit sur lui), manifestation de toutes les vertus. Ainsi, celui-ci appela en secret et ouvertement les hommes à tourner leur attention vers l’alliance (Akd) primordiale accordée par Dieu à leurs « atomes » (dhara), en vue d’abandonner toute forme de polythéisme et de croire uniquement à Dieu. Ainsi, notre prophète Sidna Mohammed (que la paix et le salut soit sur lui) a changé la face du monde de façon positive. Les musulmans du rite sunnite qui observent la vraie voie islamique célèbrent chaque année l’anniversaire de la naissance du prophète Sidna Mohammed (que  la paix et le salut soit sur lui)  « Mawlid Ennabaoui Charif », et ce en reconnaissance de ses sacrifices immenses consentis pour que nous vivions  dans le bien, en dehors de toute forme polythéiste. Ainsi, dans ce contexte, dès le premier jour de Raibi-el Oual, la Zawia el Bouzidia, sise au faubourg populaire de Tigditt, célèbre le Mawlid Ennabaoui Charif. Ainsi, chaque soir après la prière du Maghreb jusqu’à la prière d’El Icha, les adeptes de la Zawia et ses apprenants du Coran se rassemblent dans la mosquée et ensemble, ils chantent sous forme de Samâa soufi les poèmes, «  El Baghdadia » de l’imam Abou Abdallah Madj Eddine Mohammed Bnou Ali Bekr Ibn Rachid El Baghdadi, « la Borda et la Hamzia » du cheikh El Bousséri. Ces poèmes reflêtent avec détails la sirra Ennabawia (la conduite du prophète Sidna Mohammed (que  la paix et le salut soit sur lui). Ceci permet aux fidèles de mieux s’imprégner de la religion et de régler leur conduite à l’exemple du prophète Sidna Mohammed   ( que la paix et le salut soit sur lui), d’être de bons croyants, utiles à leur pays et à leurs frères, aussi à aimer le prophète comme le recommande le Coran. Ne pas confondre l’amour avec El ouboudia, comme le croient certains, dont le sens de la saine interprétation leur échappe. Des poèmes du cheikh Sidi Ahmed Alawi et de Sidi Hamou, glorifiant le prophète Sidna Mohammed (que la paix et le salut soit sur lui) et Allah sont également chantés par les adeptes et les apprenants du Coran. La lecture du Coran a aussi lieu chaque soir. Et la veille du Mawlid Elnnabawi Charif, une cérémonie spirituelle élargie aux fideles est organisée, ainsi qu’une marche des adeptes et des sympathisants pour marquer cette importante date dans l’histoire musulmane. Il convient d’indiquer que ce genre de manifestations spirituelles se perpétue depuis plus d’un siècle par la Zawia El Bouzidia, fondée par le cheikh Sidi Mohammed Ibn El Habib El Bouzidi, connu sous le nom de Sidi Hamou Cheikh (1824-1909).

Nekrouf Charef
Lundi 6 Janvier 2014 - 18:03
Lu 440 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 06-012-2016.pdf
3.51 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+