REFLEXION

FERMETURE LA NUIT DU SERVICE DES URGENCES DE L'HOPITAL DE MOSTAGANEM : Le wali sanctionne le surveillant de garde et l’infirmier

Une information donnée par des citoyens via les réseaux sociaux, fait état de l'abandon total des activités du service des urgences de l'hôpital « Che Guevara » et ce, dans la nuit du 22 au 23 février 2016, a poussé le wali de Mostaganem à ouvrir une enquête qui s’est soldée par le sanctionnement du chef de service de garde et l’infirmier



A noter, que durant la nuit du lundi dernier vers 23heures, un citoyen s’est présenté avec sa fille blessée au front, aux urgences médicales, recouvertes récemment sur ordre de M. le Wali, au niveau de l’hôpital de Mostaganem. Le citoyen en question a été surpris de constater, que le Service des urgences était fermé à clé. Il  prit alors des photos  qu’il  partagea sur la page Facebook des « amis qui aiment Réflexion ». Le wali de Mostaganem qui a vu, probablement, les photos, a ordonné dans l’immédiat, l’ouverture d'une enquête. Ainsi les résultats de l'enquête ont révélés la négligence du chef de service de garde et l’infirmier, et qui se sont vues sanctionnés par le wali   . Rappelons que cet incident a coïncidé avec la secousse tellurique enregistrée à Mostaganem  vers 23h59 soit, une heure après... Heureusement, qu'aucune victime n’est à déplorer durant cette nuit sinon, avec une urgence fermée, ça aurait été la catastrophe.

Riad
Mardi 23 Février 2016 - 18:19
Lu 3381 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+