REFLEXION

FERME AQUACOLE "DELPHINE PECHE’’D’AIN KERMA : Vers une production de démarrage de 50 tonnes/an



Le projet de réalisation d’une ferme aquacole à Cap Blanc relevant de commune d’Aïn El Kerma (Boutlélis) à l’ouest d’Oran, vient de connaître un nouveau départ, après un arrêt des travaux de plusieurs années, a-t-on appris auprès du directeur de la pêche et des ressources halieutiques.Les travaux de cette ferme aquacole dénommée "Delphine pêche" reprendront dans les toutes prochaines semaines, a annoncé M. Mohamed Bengrina se réjouissant que les choses aient évolué en faveur de la reprise des travaux de cet investissement.La relance de l’activité aquacole cet été est d’autant plus important "car la wilaya d’Oran a été la pionnière en la matière", a souligné le même responsable faisant observer qu’il ne reste que 20 pour cent des travaux pour l’achèvement de ce complexe aquacole pour une production prévisionnelle de 1.000 tonnes/an de loup et de la daurade avec un démarrage de 50 tonnes/an.Il s’agit de mise à niveau des installations dont des cages flottantes, des écloseries pour l’élevage d’alevins, ainsi que des aménagements des bassins de pré-grossissement et de grossissement.Un projet estimé à 700 millions DA demeurant en suspens pour manque de financement, selon le même responsable qui espère le voir aboutir au grand bonheur des jeunes de la localité de Cap Blanc, une agglomération côtière du littoral oranais relevant de la commune d’Aïn El Kerma. Un investissement devant générer plus de 100 emplois et contribuer au développement local. "Cet état de fait a pénalisé surtout les techniciens aquaculteurs formés ces dernières années au niveau de notre établissement" s’est défendu le sous-directeur des études à l’Institut de technologie de pêche et aquaculture (ITPA) d’Oran.                                 

Medjadji H
Lundi 24 Juin 2013 - 08:58
Lu 153 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+