REFLEXION

FEDERATION DES ASSOCIATIONS DES PARENTS D’ELEVES : Son président interpelle les autorités



FEDERATION DES ASSOCIATIONS  DES PARENTS D’ELEVES : Son président interpelle les autorités
Le président de la fédération des associations des parents d’élèves de la wilaya de Mostaganem, n’est pas passé par trente six chemins, pour dénoncer la fin de non recevoir réservée à sa demande de subvention, pour l’exercice actuel alors que d’autres associations de moindre importance en ont bénéficié. Pour en savoir plus sur cette affaire, l’intéréssé nous a remis une lettre de protestation dont nous publions certains extraits : « La fédération des associations des parents d’élèves de la wilaya de Mostaganem, ne s’explique pas les raisons pour lesquelles son dossier de demande de subvention, soit rejeté et déclaré non recevable par les services compétents de la wilaya. Encore une fois, à Mostaganem, on a voulu volontairement passer à côté de l’essentiel. Ces pratiques de refus non notifiés, de rejet arbitraire, de non droit à la réponse, génère chez les représentants de l’organisation parentale un sentiment d’amertume et d’exaspération. Nous, les partenaires de l’action éducative, nous les bénévoles, nous qui nous occupons des écoliers de la wilaya, nous les volontaires dans l’ époque où le volontariat n’est que de l’histoire ancienne, nous les défenseurs des droits de l’enfant, nous qui veillons à l’amélioration des conditions de scolarisation des petits Mostaganémois, nous nous voyons refuser, sans la moindre explication une –insignifiante-subvention de cent mille dinars. Les membres du bureau fédéral sont indignés par ce rejet arbitraire car il suffit de regarder de près la liste des bénéficiaires pour constater que notre organisation la mérite de par son plan d’action et la charge des activités tout au long de l’année scolaire. Sillonner tout le territoire de la wilaya, tout en voulant améliorer les conditions de scolarisation de nos écoliers, coûte de l’argent et le fonctionnement d’une structure qui a à sa charge des milliers d’enfants, mérite tous les égards que lui confèrent la loi et les règlements en vigueur. Que sont devenues les promesses d’attribution de subventions qui devaient être dégagées pour assurer des cours de soutien et qui n’ont jamais vu le jour à Mostaganem ? Ce qui explique les piètres résultats réalisés à l’examen du Baccalauréat depuis plusieurs années consécutives. A Mostaganem, il y a des défis à relever et en premier plan, celui de donner à l’institution éducative de la wilaya de Mostaganem la place qui lui revient. Le temps du bricolage est révolu, seule le sérieux et la qualité dans le développement doivent prévaloir. En conclusion, malgré ce rejet inadmissible et ce mépris affiché qui ne dit pas son nom, notre bureau continuera à assumer son devoir, qui est celui de sauvegarder les intérêts des tous les enfants de la wilaya sans distinction aucune. »

B.Cherifi
Mardi 5 Octobre 2010 - 00:01
Lu 761 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+