REFLEXION

FAUX ET USAGE DE FAUX DANS LES DOSSIERS ANSEJ : 28 personnes écrouées à Sidi Bel Abbes



La brigade économique et financière de la sureté de la wilaya de Sidi Bel Abbés a réussi récemment à démanteler une importante affaire de faux et usage de faux dans les dossiers ANSEJ a-t-on signalé dans un communiqué de la police. Pas moins de 35 personnes dont 6 femmes ont été présentées par devant le procureur de République  près le tribunal de Sidi Bel Abbés qui a placé 28 mis en cause, âgés entre 23 et 50 ans, sous mandat de dépôt et laissé les autres en liberté provisoire. La genèse de l’affaire remonte à quelques jours lorsque le chargé des affaires juridiques de l’agence ANSEJ de Sidi Bel Abbés a déposé une plainte pour des dossiers douteux. Une enquête fut aussitôt ouverte pour aboutir à la découverte de falsifications d’attestations de capacité professionnelles pour l’accès à un prêt ANSEJ. Un fournisseur avec des complices recrutaient des jeunes pour leur proposer un projet ANSEJ avec des diplômes de la formation professionnelle falsifiés contre un pourcentage du montant du projet. Les enquêteurs, qui ont vérifié l’authenticité des attestations de capacité, ont découvert que les postulants n’ont jamais été inscrits pour un quelconque stage auprès des centres de formation. Par ailleurs, les documents fournis dans les dossiers n’étaient que des photocopies légalisées et les originaux n’ont jamais existé.                                

D M
Samedi 22 Février 2014 - 16:34
Lu 403 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+