FAUX CERTIFICATS DE TRAVAIL DE SONATRACH : L’auteur et les utilisateurs en prison



FAUX CERTIFICATS  DE TRAVAIL DE SONATRACH : L’auteur et les  utilisateurs en prison
Un nouveau « petit » scandale est venu éclabousser la prestigieuse entreprise Sonatrach à Oran. Il ne s’agit pas de détournement de fonds ou de passation de marché douteuse, comme on pourrait le penser, mais d’attestations de travail délivrées à des personnes qui n’ont jamais travaillé au sein de cette entreprise. Les vrais – faux documents ont été découverts grâce aux services du consulat général de France à Oran. Cinq individus avaient introduit, chacun un faux certificat de travail dans le dossier accompagnant leur demande de visa d’entrée en France. Par acquit de conscience, le responsable concerné de la représentation française,  a eu des doutes qu’il ne pouvait s’expliquer. Que cinq employés de la même société cherchent à quitter le pays en même temps devait cacher quelque chose au niveau de l’entreprise Sonatrach – activité AVAL d’Oran. Informés, les éléments de la gendarmerie nationale ne tarderont pas à découvrir que les attestations de travail étaient bel et bien fausses. Toutes portaient, pourtant, le cachet officiel de l’entreprise et la griffe du responsable qui les avait établis.   Ce dernier a été arrêté et présenté devant le parquet d’Oran qui l’a placé sous mandat de dépôt, de même que les cinq bénéficiaires des faux documents de travail.        

L. Islam
Vendredi 28 Janvier 2011 - 23:01
Lu 1607 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | L’ESSENTIEL | MOSTAGANEM | INFO REGION | Edito | CULTURE | SPORTS | RAMADANIATE | NON-DITS | DOSSIERS | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER




Les plus lus

Edition du 30-10-2014.pdf
2.28 Mo - 29/10/2014




Flux RSS



Retrouvez-nous sur Google+