REFLEXION

FAUTE DE PLANS DE CHARGES : Le wali de Mascara résilie les contrats de plusieurs entreprises



Lors d’une visite de travail entamée, mardi dernier, à  travers une partie du territoire de la wilaya, le wali de Mascara a pris des décisions importantes en particulier celles de décharger certaines entreprises de projets faute d’un plan de charges qui dépasse de loin leur capacité. En effet, procédant à la pose de la première pierre pour la construction de 5 logements de fonction au niveau de l’Unité de la protection civile de Mascara, un projet qui sera réalisé sur une enveloppe budgétaire de 20.666.809,80 DA au bout d’un délai de 7 mois, le chef de l’exécutif trouve que la somme et le délai sont exagérés ainsi que l’entreprise réalisatrice qui est classée en troisième catégorie et qui a un plan de charge qui dépasse ses capacités, le wali a ordonné au DLEP de faire passer cette entreprise devant la commission des marchés qui devra revoir cette situation ainsi que d’autres entreprises dans le même cas. « Il n’est plus question, disait le responsable, de prendre les moins disant, mais plutôt voir les gens qui sont en mesure de réaliser les travaux de leurs projets dans les délais et à des prix étudiés. » L’Unité de la protection civile a également bénéficié d’une structure légère au niveau du chef-lieu pour abriter le matériel pour un montant de 7.654.357,62 DA qui  a été inaugurée et sera améliorée dans les prochains jours. A ce niveau, le wali a traité la DLEP de mauvaise Direction gérée par un mauvais Directeur. Ensuite, le premier responsable a inauguré d’autres parts une salle de soin au niveau du quartier de la gare  après sa réhabilité pour un montant de 3.218.500,34 DA, puis la pose de la première pierre pour le projet de réalisation d’urgence médico-chirurgical qui sera réalisée pour une enveloppe de 674.600.641,65 DA à proximité du terrain choisi pour abriter un hôpital de 140 lits et le Centre anti cancéreux (C.A.C) qui demeure en étude grâce à l’intervention du wali, ce projet a couté 100 millions de DA pour l’étude. L’entreprise choisie pour la construction de l’Urgence a été également rappelée à réduire les délais sinon elle sera appuyée par une autre entreprise afin d’activer les travaux.        

B.Boufaden
Vendredi 6 Février 2015 - 16:39
Lu 244 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+