REFLEXION

FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES (ANNABA) : D’importants dégâts matériels après un incendie



Une gigantesque incendie s’est déclaré, mercredi dernier, tôt le matin au bureau du comptable principal de la faculté des sciences économiques et des sciences de gestion et des sciences commerciales de l'Université de Badji Mokhtar à Annaba causant d’importantes pertes matérielles, y compris la destruction des appareils informatiques sans compter les innombrables dossiers, procès verbaux administratifs, financiers et comptables, et dossiers de projets en cours. L’arrivée tardive des éléments de la protection civile sur le lieu de l’incendie, a fait que beaucoup de ces documents ont été perdus, ce qui a nécessité l’intervention des services de sécurité, qui ont ouvert une enquête approfondie sur les circonstances de l'incendie, qui s’est limité uniquement au bureau du comptable selon des sources concordantes. Les éléments de la protection civile sont arrivés tardivement du fait qu’ils auraient été avertis tard par les employés de l’administration après leur arrivée le matin pour reprendre leur travail selon la même source, qui ajoute que l’incendie s’est déclaré, sans que les gardiens de nuit ne s’en aperçoivent, ce qui pose un point d’interrogation : comment un gigantesque incendie n’avait pas été remarqué par les gardiens de nuit chargés de la sécurité de la faculté ? Les services de sécurité se sont déplacés immédiatement avant l’arrivée des pompiers, où ils ont tenté de circonscrire tant bien que mal les feux en furie. D’autres sources ont avancé qu’il pourrait s’agir d’un court circuit à cause des intempéries qui ont sévi pendant deux jours à Annaba, mais seule l’enquête menée par les services de sécurité pourrait déterminer les causes exactes qui ont été à l’origine de cet incendie qui a endommagé uniquement le bureau du comptable où il se trouvait d’importants documents selon la même source. De même que le recteur de l’université en compagnie du secrétaire général se sont déplacés sur les lieux de l’incendie pour constater de visu les dégâts engendrés, qui n’auraient pas touché selon la même source, la plupart des documents qui concernent les travailleurs et les enseignants, du fait qu’ils ont fait auparavant l’objet de transfert vers le service financier précise la même source. 

Touffik
Vendredi 7 Mars 2014 - 18:26
Lu 380 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+