REFLEXION

FACE A L’OUBLI, DES FEMMES CANCEREUSES CREENT UNE ASSOCIATION POUR LEUR SURVIE ! : Le combat des cancéreuses contre la mort !

Imaginez, une pauvre femme, chômeuse et sans ressources, qui réside à une cinquantaine de kilomètres du centre de la ville de Mostaganem, atteinte d’un cancer de sein, elle avait fait une ablation et devra faire des séances de chimiothérapie..! Avant chaque séance, elle devra collecter la somme de près de 30 mille dinars pour payer les frais de son bilan d’analyse chez le privé, ainsi que son clandestin pour le voyage vers le centre des cancéreux à Mazagran et si elle sera au rendez-vous, elle sera refoulée, soit parce que, le médecin est en grève soit pour absence de sérum..! Imaginez l'imaginable !?



Comme cette femme, il y’a 1047 autres atteintes de cancer de sein à Mostaganem, prises en charge par un petit centre médicale qui ne peut que s’étouffer sous le poids de ce nombre de malades. C’est pourquoi que la majorité de ces patientes  fassent  une chute deux ans après l’intervention chirurgicale, pour que cette pauvre femme après tout ce parcours de combattant elle découvre que ça a métastasé a l'autre sein ainsi qu'a la colonne vertébral, et là c’est un  autre combat avec la mort. C’est dans ce contexte qu’il ne faut pas laisser cette femme (mère d’enfants) seule avec sa lutte contre le cancer : ‘’Tous ensembles contre le cancer!’’Le cancer, un mot qui vous fait froid dans le dos .Une maladie silencieuse,  qui  se faufile dans les cellules du malade, travestit son métabolisme, s’installe irrémédiablement dans les parties les plus sensibles de ses organes, pour  l’envoyer irrémédiablement sur les dernières marches du couloir de la mort. Foudroyante, cette pathologie, frappe sans avertir, pour laisser le corps médical lui-même désarmé devant sa sagacité et sa résistance à toute épreuve et toutes les tentatives de thérapies, préconisées par les plus grands instituts de la planète, s’avèrent vaines. Une maladie honteuse que trainent les patients, à l’abri du regard de l’autre.  C’est dans ce contexte, qu’une poignée de femmes courageuses, conscientes du problème, bravant les tabous, ont décidé de prendre leur mal en patience et de se constituer en association pour humaniser les tabous de cette affection et faire toucher du doigt, leur environnement familial car  la lutte contre la maladie passe aussi par une information permanente, accessible à tous  et de qualité. C’est pourquoi, l’Association des malades cancéreux de la wilaya de Mostaganem, se propose de se constituer, en véritable partenaire incontournable,  entre les patients et les structures médicosociales et administratives. Nous refusons catégoriquement d’être traitées de la sorte, nous affirmera madame Khedime  Amina, présidente de cette association, nous nous sommes réunies pour nous prendre en charge, hommes ou femmes. Nous avons l’appui de nombreuses autres associations, et de personnalités influentes, pour nous soutenir dans ce combat contre la mort. Nos objectifs se résumeront à : par une meilleure compréhension des différents cancers, des moyens de prévention, de dépistage et de régime par l’ édition et la  publication d’informations médicales et scientifiques accessibles à tous et à toutes, avec le concours de médecins spécialistes en oncologie plus spécialement, et enfin tous les acteurs de la lutte contre le cancer . Sachez, rétorquera notre dame courage, « que  nous souffrons le martyr avec : les factures des différentes analyses qui nous coûtent des yeux à le tête, les déplacements vers les centres régionaux d’Alger ,d’Oran  ou de Maghnia et le comble de l’ironie, l’espacement du rendez vous de 2 à 3 années pour une simple séance de radiothérapie, indispensable pour prendre le relai de la cure de chimiothérapie qui nous est assurée , heureusement depuis une année environ ,au centre de Mazagran. Aussi, je demande aux autorités locales et à l’ensemble de nos élus de proposer l’inscription d’un centre de radiothérapie qui viendra s’ajouter au nouveau C.H.U de Kharouba. »  Notre interlocutrice terminera son intervention,  pour lancer un appel à tous les malades, parents et amis, bienfaiteurs et autres bénévoles, de venir renforcer notre jeune association, qui a besoin de vous tous pour nous accompagner sur les  dernières marches du couloir de la mort.

B.Cherifi
Dimanche 29 Décembre 2013 - 18:34
Lu 574 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+