REFLEXION

Ex-SOBACOME - Mostaganem : Du complexe de la boisson…. A la foire du commerce multiple



Ex-SOBACOME - Mostaganem : Du complexe de la boisson…. A la foire du commerce multiple
L’ex-SOBACOME, société de boissons de Mostaganem, plus connue sous le nom « Complexe », situé à la route d’Oran, a failli disparaître en ruine, suite à son lourd endettement accusé par une gestion, des plus catastrophiques et une pléthore de personnel se roulant les pouces.

Depuis l’avènement de l’économie de marché ayant obligé tant d’entreprises publiques de mettre la clé sous le paillasson et bien fermer les portes derrière, et surtout par la féroce concurrence qui s’est instaurée en proposant des produits de bonne qualité et à moindre prix, alternative qui a acculé l’entreprise en question au dernier rang des boîtes qui commercialisent les boissons.

Un jeune promoteur immobilier et professeur d’université, de la banlieue Mostaganémoise M.HB.Ammar et l’un de ses associés, viennent de sauver in extremis cet établissement public qui allait devenir certainement un lieu de repli et de refus des rongeurs de la ville, des chiens errants, des reptiles et d’oiseaux, et s’écrouler dans les déjections de pigeons et de moineaux et autres saletés de diverses bestioles, telles les salles de cinéma de la ville qui ne gardent que le nom, désormais pour tout autre spectacle. Ce « sauveur » inattendu, vient de la racheter et lui offrir une renaissance prospère sous la forme d’un nouveau supermarché pour la capitale du Dahra. Il vient de louer ses espaces pour une ambitieuse entreprise spécialisée dans les expositions et le commerce multiple, dénommée « Errahma », dont le siège est domicilié à Batna, elle vient d’obtenir l’autorisation pour la tenue de l’exposition d’une durée de 15 jours à compter du 23 du mois en cours, elle a procédé à l’entretien général du « complexe » en ravalant toutes ses façades la pointure blanche, en tapissant ses sols avec de la jolie moquette rouge et en divisant l’immense hangar en plusieurs stands d’exposition et de vente, comme elle a invité à cette manifestation commerciale une trentaine de commerçants venus de plusieurs villes du pays, dont Oran, Batna, Constantine et Relizane, et deux étrangers dont un syrien, spécialisé dans la vente de tissus de très bonne qualité et à des prix adorables, et un iranien spécialisé dans la vente de très jolis bijoux . Les commerçants locaux proposent une large gamme de produits et articles, destinés à l’usage domestique et au confort des ménages, les prix pratiqués demeurent à la portée de tous. Les enfants n’ont pas été du reste par cette entreprise, qui a pensé à les gâter en leur aménageant des aires distractives dont les jeux forains qui font la joie des gamins, et leur réservant un magnifique stand qui abrite un théâtre pour enfants, animé par une troupe qui présente des sketchs en continu, qui attirent également les bambins qui se tordent de rire du spectacle offert.

Le gérant, de cet établissement commercial d’un genre nouveau et de haut niveau, alliant le commerce et un brin de culture, est très heureux de l’accueil que la clientèle Mostaganémoise lui a réservée et très enchanté par la ville de Sidi Saïd, pour son calme et son hospitalité très chaleureuse, son seul souhait demeure la prolongation de son séjour ou la possibilité de s’établir définitivement.

L. Ammar
Mardi 31 Mars 2009 - 00:55
Lu 824 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+