REFLEXION

Etrange coïncidence



L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a effectué hier une visite à la wilaya de Tarf. Cette  visite qui a comporté dans son volet culturel, une virée dans la commune qui a vu naitre Albert Camus,  a suscité des interrogations et des supputations dans les milieux culturels locaux et un début de lever de boucliers au sein de la famille révolutionnaire, sachant que l’écrivain mondialement connu s’est illustré pour son mutisme lors du déclanchement de la guerre de libération nationale. D’ailleurs, l’histoire retiendra sa déclaration scandaleuse lors de l’attribution du Nobel en 1957. Dans son œuvre, Camus a toujours ravalé le colonisé au rang d’ilote. L’Algérien n’a aucune épaisseur psychologique, aucune pesanteur sociale. Le discours camusien conjure également, mystiquement, la parole des Algériens. Cependant, il est judicieux de noter que cette visite coïncide avec les préparatifs de la célébration du 50ème anniversaire de l’indépendance du pays.

Réflexion
Mardi 24 Janvier 2012 - 10:49
Lu 210 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+