REFLEXION

Et si Mostaganem n’était pas concernée par le mouvement



Et si Mostaganem n’était pas concernée par le mouvement

 Djamal Ould Abbes, ministre de santé, en colère  à Mostaganem. Ce n’est nullement une surprise, c’est normal d’ailleurs. Mais ce qui est aberrant c’est pourquoi le ministre s’est-il mis dans un état pareil ? La raison est tout aussi aberrante. Il  y a eu  accumulation de problèmes pendant plusieurs années, sans que les anciennes autorités n’aient pris un seul instant de leur temps  pour voir ce qui se passait  à l‘hôpital. Il a fallu un nouveau wali et un nouveau directeur de la santé pour mettre le holà   à cette mascarade qui a sévi des années durant  dans un établissement qui n’a d’hôpital que le nom. Et si Mostaganem n’était pas concernée par le mouvement des walis et des directeurs de l‘exécutif, que serait-il  advenu de la situation de cette  ancienne caserne qui n‘abritait que les lits de morts ?


Réflexion
Lundi 3 Janvier 2011 - 10:55
Lu 642 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-11-2016_1.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+