REFLEXION

Est-ce que l’on vit pour manger ou on mange pour vivre ?



Ce concept,  c’est toute  une philosophie  sur laquelle on ne peut donner qu’un petit aperçu.   Tout d’abord,  ceci s’explique par deux notions à savoir qu’il y a  la nourriture de l’esprit  et la nourriture du corps.  Quand une société donnée est sous développée, elle ne pense qu’à  se remplir le ventre  et non de penser et lorsqu’elle  atteint  le summum du matériel à savoir  le « choséisme », elle prend conscience du monde des idées ce qui est le cas de l’Occident qui au moyen âge  était dans son état primaire et ne penser qu’à se gaver de nourriture mais lorsqu’il eu l’ébauche d’un peu de savoir, le monde occidental se consacra au monde  du savoir qui  est comme l’eau de mer plus on en boit et plus on a soif sauf que le savoir sans la morale devient inefficace. Maintenant, c’est au tour des pays sous développés du monde arabe et surtout africain  et à titre d’exemple l’Algérie qui est à la case de départ du matériel  et c’est pour cela que la société algérienne  est devenu boulimique et consommatrice car elle n’a pas encore saisi  la différence  entre la  nourriture du corps et celle de l’esprit  qui est la phase la plus importante dans la vie d’une nation  car pour se nourrir le corps, on peut se suffire  d’un casse croute ou d’un hamburger et les produits alimentaires se trouvent en abondance et parfois pas chers .  Par contre, à l’opposé de la nourriture du corps, la nourriture de l’esprit est une denrée très rare et que l’on ne trouve  pas  à tout bout de champ  et pour l’acquérir revient très chère et il faut peiner pour l’avoir et c’est l’unique moyen pour prospérer accompagnée  de la  morale pour contrecarrer ce gaspillage en nourriture et plus précisément durant le mois sacré du Ramadhan.

Réflexion
Samedi 4 Août 2012 - 00:22
Lu 802 fois
NON-DITS
               Partager Partager


1.Posté par Intègre le 04/08/2012 13:13
Tout est dit, très belle synthèse, je suis touché de voir que le PAYS ne récèle pas que de ventres, de tubes digestifs et de boyaux. Cela fait plaisir qu'il y a dans ce bas monde des gens qui réfléchissent, par pitié ne désertez pas votre beau pays comme d'autre avant vous l'on fait, car ils ne restera plus que des individus végétatif et rohbsistes.

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+