REFLEXION

Es-Seddikia : Les habitants bloquent la route après la mort d'un avocat



L'annonce du décès d'un jeune avocat, heurté par un véhicule lundi dernier à Es-Seddikia, a suscité la colère des habitants qui ont fermé hier la route, exigeant l'installation de ralentisseurs. Pour rappel, la victime en question a été heurtée par un véhicule dont le chauffeur avait perdu le contrôle, la blessant grièvement au niveau du crâne, au moment où elle marchait sur le trottoir. Les campagnes de collecte de sang effectuées par les habitants du quartier, ainsi que les efforts des médecins n'ont pas réussi à lui sauver la vie. Sur ce plan, il faut noter que cet accident coïncidait le jour même avec un autre accident non loin de là, dont a été victime une fillette. Cet accident a été à l'origine de la sortie à la rue des habitants de ce périmètre pour réclamer des ralentisseurs, enlevés au même titre que pour le premier axe routier à la veille de la visite du Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Ces deux cas à l'origine du décès d'un jeune avocat sont un exemple parmi tant d'autres du dévouement des responsables compétents pour le service public. A bon entendeur salut!   

Medjadji. H
Mercredi 24 Avril 2013 - 09:06
Lu 259 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+