REFLEXION

Encore, une énième protestation à Sidi Lakhdar

A CAUSE DE PROMESSES DE RELOGEMENT NON TENUES



Le problème du logement continue d’attiser la colère des citoyens tant que les autorités n’arrivent pas à résoudre cette crise chronique. Pour faire entendre leur voix, les demandeurs en attente de bénéficier d’un probable  logement recourent souvent à la rue. Le problème est devenu une vraie menace pour la stabilité de la société algérienne, déjà assez précaire.  En effet, durant toute la journée d’hier, les habitants du douar « Ezine », un hameau surplombant la ville de Sidi Lakhdar au flanc sud,   ont envahi la rue pour protester contre les promesses non tenues par les autorités locales. Plusieurs centaines de protestataires  ont fermé la route menant vers le mausolée « Sidi Lakhdar Benkhalouf » juste au niveau de la cité des 60 logements LSP. Sur plusieurs centaines de mètres, ont été dressés des barricades divers  et des pneus brulés pour fermer la route à la circulation. Selon nos sources, les contestataires protestent contre des promesses non  tenues pour leur relogement. Comme ces demandeurs ne disposent pas de propriétés  foncières privés afin de bénéficier de logements ruraux, il a été prévu leur regroupement  en un site urbain, dès qu’un terrain soit dégagé. Lassés d’attendre encore plus longtemps, ils ont passé à l’action.   Paradoxalement, plus de  la moitié  des mouvements de protestation au niveau de la wilaya de Mostaganem, a été enregistré au niveau de la commune de Sidi Lakhdar.  La grogne et les barricades sont-ils devenues le seul langage capable de faire entendre sa voix ?  La protestation à travers l’occupation de la rue, est-elle devenue une fatalité pour les habitants de Sidi Lakhdar ?   On déduit certainement qu’il y a   un déficit en matière de communication entre   population et autorités locales.

Adda Abdelwahab
Lundi 5 Mars 2012 - 11:35
Lu 355 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager


1.Posté par delpoub le 05/03/2012 23:52
chef daira malade, maire aussi et un P/APW en hamla dans sa daira et avec les tournées de l'autorité locale
c'est normale qu'en voie ça et même autres actes

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+