REFLEXION

Encore un mensonge de Ferhat Mehenni !



Ferhat Mehenni est un grand menteur. Invité le 20 mars sur le plateau de BRTV à l’émission «Des rives» de Philippe Robichon, Ferhat Mehenni a fait un témoignage surprenant sur l'Airbus d'Air France détourné en décembre 1994. A la question de savoir si les terroristes l’avaient reconnu, Mehenni a répondu: «Dès le départ on a vérifié les passeports. Celui qui a vérifié le mien, comme par hasard, c’est celui qui venait d’abattre le policier (…) Il n’a même pas remarqué qui j’étais. C’est 24 heures plus tard que j’ai été reconnu (…) Un terroriste est venu me voir ; il a demandé mon passeport. A l’époque j’avais mis sur mon passeport en tant que profession: responsable politique’. Il m’a dit : à la wilaya ? J’ai dit : non, dans un parti. Il m’a dit : quel parti ? Il fallait choisir celui au nom duquel il ne va pas m’abattre. J’ai dit : le FFS. Il m’a dit nous avons quelques accords avec vous que vous n’avez pas appliquez. Une fois qu’il avait décidé de m’abattre, je me suis assumé en tant que responsable du RCD». Dans tous les entretiens qu’il a accordés aux médias, Ferhat Mehenni n’a jamais évoqué cette histoire du FFS.

Réflexion
Dimanche 27 Mars 2011 - 10:42
Lu 600 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+