REFLEXION

Encore un autre scandale à la D.S.P de Tiaret

UNE TRANSACTION COUSUE DE FIL BLANC PROVOQUE L’IRE DES PHARMACIENS DE FRENDA

Il parait que le service des structures au niveau de la D.S.P Tiaret est en quête de repères pour la réévaluation des prestations plus particulièrement après la scandale qui l’a secoué s’illustrant par l’incarcération de l’Ex-responsable de ce bureau pour le grief de corruption.



Encore un autre scandale à la D.S.P de Tiaret
On aurait imaginé que les anciennes traditions étaient appelées à être éradiquées ou du moins être source d’inspiration pour répondre aux différentes  doléances du public ayant  une relation directe avec ce bureau cependant à voir des dénonciations venir de plusieurs milieux, il y a lieu de s’interroger sur la gestion un peu douteuse qui couronne cette  structure qui parait violer certaines procédures et ce par des explications  teintées  d’une interprétation médiocre des lois qui régissent le secteur de la santé, et c’est peut-être cette vision qui a motivé   les pharmaciens de Frenda de briser encore une fois la loi du silence comme l’a fait la courageuse pharmacienne Abbas Samia qui officiellement dénoncé la corruption et a pu obtenir gain de cause, et le même  scénario vient de se produire mais avec une transaction finement cousue au fil blanc, une transaction qui a fait hausser le ton des pharmaciens de Frenda qui viennent d’adresser une correspondance à M. le wali ainsi qu’aux autorités   concernées et dont une copie a été remise à « Réflexion » où il est écrit noir sur blanc : «  nous, pharmaciens de Frenda protestons et refusons la décision de la D.S.P qui a accepté de donner l’autorisation  d’installation  à un pharmacien originaire d’une autre wilaya (Batna) tandis que les pharmaciens de la ville de Frenda et de la wilaya de Tiaret, en général sont au chômage et leurs demandes au niveau de la DSP  restent sans suites. Nous demandons  aux autorités de prendre les mesures nécessaires qui encouragent la priorité à la main d’œuvre (pharmacies) locale ».  Ce communiqué est signé par 7 officines pharmaceutiques et la liste est ouverte nous dira un membre de la structure d’association des pharmaciens «  Réflexion » a  pu suivre toutes les étapes de cette transaction et toucher tous les concernés comme stipulé  par les engagements de la déontologie ainsi    que les exigences  de l’opinion publique et nous nous voyons contraint   après des consultations d’experts ainsi que du principal  concerné, M, Chakouri, D.S.P de Tiaret qui nous a officiellement déclaré : « en vérité, je ne suis pas à jour avec ce dossier, mais  vous pouvez avoir plus d’explications de la part du chef de bureau des  structures… », et en écoutant les propos du chef  du bureau des structures, c’est une autre histoire, il dira « il y a un vide juridique et le dernier choix revient au D.S.P qui parait hésitant à trancher  puisque le ministère n’a émis aucune instruction à prendre sauf le libre droit de vente… » …. Et là  selon, un pharmacien, on a eu recours au code du commerce qui stipule la vente du fonds de commerce et c’est sur cette base que le local a fait l’objet  d’un désistement gratuit chez un notaire. Un pharmacien de la ville de Tijel dont le bail de location expire en 2015 a fait un désistement à un pharmacien de Batna, et cette procédure a enduit la fermeture, et les pharmaciens de Frenda, très mécontents de cette procédure sont passés à l’action et revendiquent une commission d’enquête. Selon une source sécuritaire qui détient les vrais dessous de cette affaire qui certainement  va secouer la D.S.P qui se heurte à de sérieux problèmes.

Abdelkader Berrebiha
Samedi 16 Juin 2012 - 20:55
Lu 1112 fois
RÉGION
               Partager Partager


1.Posté par senouci le 17/06/2012 15:03
en vérité la wilaya de tiaret est "dévorée" par ses gens venus partout surtout de l'est soutenus et "épaulés "par leurs proches qui sont ,la plupart d'eux, des hauts responsables( wilaya,militaires,corps de sécurité...) ces responsables qui facilitent la venue des gens de leurs( hameaux, région.douars....) par l'octroi des avantages de multiforme.Donc bravo aux pharmaciens et làkouba aux autres...

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+