REFLEXION

En prévision de la saison estivale : Des policiers en civil à bord des bus à Oran



En prévision de la saison estivale : Des policiers en civil à bord des bus à Oran
En prévision de la saison estivale, des policiers en civil seront désignés à partir de cette semaine pour assurer la sécurité à l’intérieur des bus de transport de voyageurs. Cette décision a été prise lors d’une séance de travail à laquelle ont pris part les représentants de l’Organisation nationale des transporteurs algériens (ONTA) et les responsables de la Police. A l’approche de la saison estivale et l’afflux considérable des estivants, le syndicat des transporteurs algériens, par le biais de son président, M. Mekhnès Baghdad, a souhaité que des policiers en civil soient déployés à travers les bus, afin d’éviter  d’éventuels cas de vols avec agression. Plusieurs chauffeurs de bus ont été contraints sous la menace d’armes blanches de se plier aux exigences de malfrats, lesquels n’hésitent pas à commettre leur forfait et prendre par la suite la fuite. Terrorisés par ces scènes de violence, les représentants de l’ONTA espèrent qu’avec ces effectifs en civil, les malfaiteurs seront pris en flagrant délit de vol. D’autre part, d’autres préoccupations ont été également soulevées lors de cette séance de travail que le syndicat a qualifiée de concluante, puisque des décisions ont été prises sur place pour remédier au problème des chauffeurs clandestins. Ces derniers ont envahi toutes les stations de taxis, de bus et même les gares routières et ferroviaires, ce qui ne fait qu’encourager cette concurrence déloyale, au détriment des professionnels du secteur. Les responsables de la Sûreté ont promis que plusieurs brigades seront mobilisées pour intensifier le contrôle au niveau des stations des HLM, des Castors, de Yaghmoracen et d’El Hamri. Le syndicat de l’ONTA a évoqué l’autre problème relatif au visa du carnet de places. Il s’agit d’un document que les services de la Police doivent certifier pour une période de cinq ans pour la tranche d’âge comprise entre 22 et 45 ans et 3 ans pour 45 et 55 ans.                       

Medjadji. H
Samedi 25 Mai 2013 - 10:45
Lu 267 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+