REFLEXION

En l’absence de sécurité, les agressions se multiplient à Mostaganem



Ils  sont devenus, de plus en plus nombreux, ces agresseurs, qui font tout pour parvenir  à leurs fins en imposant leur loi. En effet, de nombreux  citoyens et citoyennes, ont été victimes  de vols et d’agressions et ce malgré les multiples plaintes déposées auprès des services de la sureté urbaine. Selon des sources sécuritaires, des malfrats ont profité  de l’insécurité au niveau de Hai-El-houria, El-Arsa, Radar, et parfois même du côté du parc, de la station des taxis et bus, du côté de Sidi-Abdelkader qui sont devenus de vrais coupes gorges pour commettre leurs méfaits, profitant de l’isolement de ces quartiers  dangereux, surtout les coins isolés où les passants se font rares. Et  pourtant ces quartiers où règnent les mafieux ne sont pas loin du  centre ville. Un citoyen rencontré  sur les lieux, nous dira « ces quartiers  sont fréquentés par un grand nombre de malfrats , et de délinquants  venus des quartiers avoisinants où la racaille se sent chez  elle. En l’espace d’un mois, il y a eu  une première agression au niveau des bus et taxis, où un sexagénaire  transportant dans une brouette une bouteille de gaz butane, pour  se réchauffer avec ses enfants  qui  grelotaient de froid  a  été agressé  et délesté  de sa  bouteille de gaz butane,   de son portable et  de son argent. Une  deuxième  personne  a été agressée  vers midi, à proximité du château d’eau. Elle  fut    poignardée  et dépouillée  de tous ses biens.   La victime   fut évacuée de  toute urgence  vers le CHU dans un état comateux et grâce à Dieu   elle en est  sortie indemne. Une troisième  victime  sur sa motobécane,  fut agressée  par ces malfrats qui lui ont sauté  dessus tels des fauves.  Ils  l’ont  dépossédé de sa   motobécane,   son portable  et  son argent et lui ont planté deux coups de poignard au  niveau de la jambe .Un couple dans une voiture,  en stationnement,  pas loin du parc  d’EL Arsa,   s’est fait agressé et dépouillé.  Même les jeunes écoliers ne sont pas épargnés et devant l’indifférence totale d’un bon nombre de citoyens,  personne n’ose lever  le petit doigt, ou les dénoncer. Comme vous pouvez le constater, il n y a aucune mesure de sécurité dans ces endroits, où cette  racaille  ne recule devant rien. Face à cet état de fait, l’intervention des responsables locaux serait  la meilleure solution, pour mettre fin à cette situation, qui ne cesse de se dégrader afin d’assurer,une meilleure protection pour les citoyens.                                                

MAR
Lundi 13 Février 2012 - 11:23
Lu 765 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+