REFLEXION

En depit des campagnes de sensibilisation : Six morts dans des explosions de gaz en 2 mois



En dépit des campagnes de sensibilisation lancées à chaque fois par les services concernés et à leur tête l’entreprise Naftal, le nombre d’accidents liés à l’utilisation des bouteilles de gaz butane  ne cesse d’augmenter à Oran. Durant les deux derniers mois, six personnes sont mortes et une dizaine de blessés suite  à des explosions de bouteille de gaz butane à Oran. Le dernier drame remonte à la fin de la semaine dernière à Hassi Bounif  lorsqu’une fillette de 9 ans et ses parents ont péri lors d’un incendie causé par une fuite de gaz butane. Quelques jours avant, un autre enfant âgé de 11 ans et un sexagénaire sont morts dans des circonstances  similaires à  Es Sénia et El Hassi, respectivement. Quelques jours avant le mois de Ramadan, une mère de famille résidant au quartier Ekhmul a connu le même destin. La majorité des accidents ont pour origine l’utilisation de bouteilles non conformes ou non contrôlées et de détendeurs issus de la contrefaçon. Ces détendeurs d’origine chinoise sont devenus une source de danger de mort qui guette les citoyens. Ces appareils défectueux sont conçus à partir d’un alliage douteux favorisant les fuites de gaz et provoquant l’explosion, et sont écoulés sur la place publique et au niveau des magasins de quincaillerie  à bas prix. La pratique commerciale illégale des tenants de locaux d’enfûtage clandestin constitue aussi un facteur de risque. Le problème se pose généralement pour les citoyens qui s’approvisionnent  à partir des vendeurs ambulants et non pas les dépôts de Naftal où toutes les bouteilles sont contrôlées et renouvelées après une certaine durée de vie. Les spécialistes recommandent aux consommateurs plus de prudence, notamment  pendant le transport des bouteilles, la position et l’efficacité du robinet, s’assurer que la  bouteille ne dégage aucune fuite et que le tuyau y est rattaché convenablement, les différents appareils alimentés à partir du gaz butane, avec une aération, ainsi que l’ouverture des portes et des fenêtres.                                    

Medjadji. H
Mercredi 4 Septembre 2013 - 23:00
Lu 208 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+