REFLEXION

En dépit des accusations, la centrale confirme le vote de l’UGTA de Mostaganem



En dépit des accusations, la centrale confirme le vote de l’UGTA de Mostaganem
En dépit des accusations, La centrale confirme le vote de l’UGTA de Mostaganem
Les élections de la commission de préparation du 11ème congrès de l’UGTA qui se sont déroulées dans une ambiance électrique avant de tourner au vinaigre, ont été proclamées et qualifiées comme « tenues dans d’excellentes conditions » !
Pour rappel, ce vote a été émaillé par d’ardentes injures et insultes, qui sont les seuls faits ayant caractérisé la rencontre ayant vu la convocation tous les syndicalistes de l’UGTA. Toutefois, cette rencontre qui a été tenu, jeudi 06 aout passé à l’université de Mostaganem, en présence des émissaires d’Abdelmajid Sidi Saïd pour l’élection du bureau préparatoire du 11ème congrès, s’était vue limitée à un choix très sélect au portillon même de la salle de la réunion, d’où les premières palabres d’une réunion qui s’était finie dans la mêlée d’une rixe digne d’un ring de boxe.
Auparavant, Mr Belali Beljilali, le secrétaire général sera ainsi chargé de présider la rencontre. Or, l’insurrection contre la manière de direction et de gestion de la rencontre, ainsi que la présence d’autres membres, n’a pas été du gout de la moitié de la salle. Pas mal d’adhérents faisant l’objet de graves poursuites disciplinaires et autres congédiements étaient présents en tant que membres du comité wilayal. Un indescriptible tapage se dégagea pour durer un bon moment avant sans que les émissaires de la Centrale n’arrivent à ramener l’assistance à l’ordre. Une peine perdue, puisque ni les membres du bureau officiel ni l’autre camp belligérant, n’ont décidé de taire la hache de la guerre et surtout taire les langues qui se sont mis à déterrer les affaires louches et les détournements commis par certains. Un vrai sale quart d’heure pour les officiels du syndicat qui ne pouvaient que constater leur désarroi devant la presse.
« Nous sommes pas venu élargir le fossé de la cassure » dira, pour résumer, l’un de la troïka du patron de la Centrale, lors d’un discours fleuve. Causerie qui n’est pas venu du reste amadouer l’ambiance super électrique, ou « la presse invitée pour relever l’organisation de la rencontre dans la transparence » comme avait tenu à préciser un émissaire voulant faire preuve de leur impartialité, relèvera par ailleurs toute la gabegie qui caractérise la gestion d’un aussi riche syndicat et dont les membres eux-mêmes s’accusaient mutuellement en public et sans ambages, non sans recourir pendant ces procès en public entre frères ennemis, à des accusation de vol et autres maraudages non sans citer des chiffres !
Et pour assurer la fameuse élection de la commission de préparation du congrès, sur la base d’une liste qui revient à 10 ans en arrière et dont pas mal, pour ne pas dire une bonne majorité n’exprime aucune représentativité puisque leurs entreprises et secteurs se sont vus clos et liquidés, bon gré mal gré, un consensus fût trouvé. Mais la véhémence et le courroux des opposants ne manqueront pas se manifester lorsque la troïka de la centrale et le SG wilayal ont interdit à la dissidence de faire valoir les procurations de vote qu’ils détenaient et qui allaient bien sûr renverser le cours des résultats.
Au demeurant, après la proclamation des résultats qui se sont soldés par 23 points aux officiels et 22 points pour le camp de l’opposition. Et comme il fallait s’y attendre, la rencontre qui en raisons de tous les incidents l’ayant émaillé en long et en large, s’est dénoué par une vraie castagne. Jets de crachat, bastonnades, lancements d’objets les uns contre les autres et autres menaces de faire la peau, se sont poursuivis durant plus de 10 minutes, avant que la rencontre soit suspendue ;
Or, jeudi dernier, la même composante de troïka ainsi que le SG et son aile, se sont donnés rendez-vous au siège wilayal pour confirmer les résultats du vote dont ils ont qualifié avoir eu lieu « dans de très bonnes conditions, dans la transparence et la démocratie ».
B. Abderrahmane

. .
Samedi 15 Août 2009 - 08:05
Lu 574 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+