REFLEXION

El-Ançor : Arrestation d'une bande spécialisée dans le vol de cuivre



Un réseau spécialisé dans le vol de cuivre vient d'être neutralisé par les éléments de la brigade de la Gendarmerie d'El-Ançor. Les mis en cause ont été neutralisés au moment où ils chargeaient un camion de câbles et de cuivre volés provenant de poteaux électriques qu'ils venaient juste de sectionner. Un véritable désastre et un danger pour deux mineurs que le groupe avait utilisé pour commettre ce forfait. En effet, la mafia du cuivre ne recule devant rien pour saccager des installations à base de cuivre. Cette bande a utilisé deux mineurs de 12 et 14 ans pour sectionner les câbles et s'emparer du cuivre. Fort heureusement, un simple contrôle a permis aux gendarmes d'intercepter la cargaison. Malgré les efforts des services de sécurité, le phénomène du vol de câble ne cesse de prendre de l'ampleur, comme en témoigne certains chiffres donnés par les services d'Algérie Télécom et Sonelgaz. Non seulement en terme financier mais aussi voire surtout par rapport aux perturbations des diverses prestations fournies par la fibre optique. Le bilan du 2e commandement régional de la Gendarmerie fait état d'une légère baisse d'affaires traitées, comparativement à celles solutionnées en 2011. En effet, 134 affaires de vol et trafic de cuivre ont été enregistrées en 2012 contre 189 en 2011; 24.854 mètres de câbles et plus de 50 tonnes de cuivre ont été volés et 32 individus ont été arrêtés par les gendarmes. Ceux-ci sont parvenus à récupérer plus de 13 tonnes de cuivre et 6.522 mètres de câbles. Destinées au marché parallèle, ces marchandises sont souvent saisies dans des charrettes ou des camions que les réseaux spécialisés tentent d'acheminer vers les frontières pour les écouler. Des actes dont les préjudices restent énormes pour les directions concernées car aucune solution n'a été trouvée pour l'instant pour contrecarrer ce phénomène qui touche de plein fouet les centres urbains, comme ce fut le cas à Oran en 2012 et où des individus se sont emparés de six types de câble, soit au total 1.200 paires de l'intérieur de la chambre téléphonique qui se trouve à quelques mètres seulement de la cité Perret. 1.400 foyers ont été privés du net et de téléphone, un cas qui reste généralisé à l'ensemble des villes du pays.       
 

Medjadji H
Samedi 23 Février 2013 - 09:54
Lu 199 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+