REFLEXION

Ebni (barraqua) Tessken



Ebni (barraqua) Tessken
Le ministre de l’habitat vient d’annoncer qu’une stratégie de débidonvillisation sera mise en œuvre au niveau du grand Alger, de ce fait d’ici l’année 2014, l’ensemble des habitants des bidonvilles seront relogés. Dans ce contexte, l’intensification de l’escadre rurale n’est pas à écarter et les douars seront davantage décrits. Dans ce cas de figure, la politique d’encouragement des populations rurales, à retourner chez eux, et cultiver leurs terres, ne sera-t-elle pas remise en cause. Par ailleurs, à l’annonce de cette nouvelle, qui engorgera sans aucun doute des milliards de dinars, les bidonvilles risquent de se multiplier davantage. Les habitants des bidonvilles sont-ils tous dans le besoin ? N’est-il pas dit Ebni (Barraqua) tessken. En tout état de cause l’avancée nous le dois.

. .
Mercredi 10 Novembre 2010 - 00:01
Lu 360 fois
NON-DITS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 07-12-2016.pdf
3.31 Mo - 06/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+