REFLEXION

EXPORTATIONS DE DATTES VERS L’ETRANGER : Le pauvre algérien est privé de Même de dattes



Les exportations algériennes de dattes pourraient atteindre les 60 000 tonnes d’ici 2014 contre une moyenne annuelle de 12 000 tonnes actuellement, a indiqué dimanche, le président du comité interprofessionnel de la filière dattes, M. Salim Haddoud.Par ailleurs, 12 000 tonnes de dattes pour une valeur de 20 millions de dollars, ont été exportées. Disons que la meilleurs datte du pays est destinée aux étrangers, alors que les dattes qui sont destinées aux pauvres algériens sont d’ailleurs de qualité très ordinaire, parfois impropres à la consommation, sans que les services d’hygiène n’interviennent. Si les appels d’une minorité de média à ce que les exportations des biens du pays, répondent à la loi de l’auto insuffisance et l’autosuffisance, demeurent comme un Oued dans le désert, il est néanmoins un appel de conscience qui prend les lecteurs à témoins.

A. Ben Brik
Mercredi 30 Juin 2010 - 10:11
Lu 423 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+