REFLEXION

EXPLOITATION ILLICITE DES PLAGES : Les forces de sécurité passent à l’action

Après avoir été squattées depuis le lancement de la saison estivale par les plagistes, les rivages du littoral mostaganémois viennent d’être libérer de leurs occupants illégaux suite aux multiples « descentes » des gendarmes qui les ont sommés de quitter les lieux, conformément à l’instruction ministérielle relative à l’accès gratuit des plages.



Les opérations se sont soldées par la saisie des équipements, dont des chaises, des tables et des parasols. Certains ont tenté vainement de recourir à la fermeture des routes longeant le littoral, mais, ont été vite dissuadés par la présence des forces de sécurité qui les ont dispersés. Certains ont essayé de reprendre discrètement l’activité, mais, ils ont fini par être de nouveau chasser.  Le déploiement des gendarmes au cours de cette semaine, était tant attendu par les vacanciers frustrés par la présence des plagistes qui leur faisaient chèrement payés les places sur la plage. Il est venu à temps mettre fin aux pratiques illégales comme la location obligatoire de parasols et de transats et les parkings sauvages payants qui ont proliféré sur le littoral en l’absence de l’autorité des pouvoirs publics qui laissaient faire. Malheureusement et malgré le passage de la gendarmerie, ces pratiques persistent encore discrètement.  Ces activités  illicites se sont développées depuis  des années sous le silence complice des autorités locales, des jeunes ont sauté  sur l’occasion , en s’autoproclamant  en qualité  de  «gestionnaires de plages», en occupant les lieux par  la gestion de parkings clandestins, de points de vente de boissons alcoolisées, de location d’équipement pour la détente sur la plage ( tentes, parasols ,chaises et tables). Cette anarchie, au fil des ans, a fini par créer la pagaille et surtout gâcher les vacances d’autrui. Mais, comme tout a une fin, l’Etat a décidé de faire preuve de fermeté et reprendre ses biens publics, dont la plage qui doit être accessible à tous sans le déboursement d’aucun centime, les estivants ont accueilli favorablement ces opérations et espèrent qu’elles se poursuivront pour finir avec l’anarchie régnante au sein de certaines plages.

L.Ammar
Mercredi 17 Août 2016 - 17:50
Lu 583 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+