REFLEXION

EXIGUITE, MANQUE DE PERSONNEL ET INDISPONIBILITE DE LIQUIDITES : Le bureau de poste de Bethioua dépassé



Le bureau de poste, sis au chef-lieu communal de Bethioua est carrément désuet et dépassé. Les débordements, les rixes et les altercations sont devenus monnaie courante surtout depuis la reprise des postiers. Ce jeudi, à titre d’exemple, le bureau a été envahi par des dizaines de clients voulant retirer leurs salaires. Il était quasiment  impossible de pénétrer à l’intérieur de la mini-poste. Le bureau étant exigu et ne peut accueillir plus de 20 personnes. Pire encore, un seul ou deux employés assurent toutes les fonctions en même temps. Ils ne sont jamais remplacés. À signaler que ce bureau de poste accueille les différents clients d’Algérie-poste des localités de  Araba, Granine, Messaissa, Houaoua et le chef lieu de la commune de Bethioua, soit plusieurs milliers de clients. Du coup, les interminables chaînes, les bousculades et les coudes à coudes ne sont pas pour faciliter la tâche à l’employé et aux clients. Personne ne trouve son compte finalement. Un client que nous avons rencontré sur les lieux déplorera : « Alors que le chômage bat son plein dans la localité, ce bureau continue de fonctionner avec un  minimum d’agent. L’Algérie-poste ne remplace ni les partants à la retraite, ni ceux partants en congé de longue durée. Quant à l’exiguïté du bureau, il malmène tout le monde. L’Algérie-poste devra revoir sa stratégie ». Il est à rappeler également que des dizaines de clients repartent bredouilles, chaque jour, suite à l’épuisement de liquidité. À Bethioua, l’indisponibilité de liquidité a fait que les citoyens de  la commune de Bethioua sont allés voire ailleurs.
 

Medjadji. H
Dimanche 20 Janvier 2013 - 00:00
Lu 224 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+