REFLEXION

ET DIRE QU’ON EST AU MOIS SACRE DE RAMADHAN.. !: Un fils tue sa mère à Oran et un autre tue son père à Mascara



ET DIRE QU’ON EST AU MOIS SACRE DE RAMADHAN.. !: Un fils tue sa mère à Oran  et un autre tue son père à Mascara
La recrudescence des agressions et des violences contre les ascendants ne cesse de prendre des proportions inquiétantes dans notre pays. Des actes abominables et inadmissibles, sont commis partout et plus particulièrement en ce mois sacré de Ramadhan, censé être le mois de piété et de Miséricorde. Les habitants du quartier « Emir Abdelkader» appelé Saint Rémy précédemment ont été secoués par l’annonce du crime odieux ayant coûté la vie à une mère de famille répondant aux initiales (A.N) âgée de 52 ans, qui a été victime d’un coup de poignard dirigé fatalement par son propre fils âgé de 22 ans au niveau de l’abdomen pour s’écrouler sur le lieu même du drame. Selon la source, ce crime atroce est survenu directement après la rupture du jeune suite à une vive altercation verbale éclatée entre les différents membres de la famille pour malheureusement prendre une mauvaise tournure de dispute. A ce moment précis de colère et d’injures, le meurtrier détenait sur lui une arme blanche qui intentionnellement blessa mortellement sa propre mère qui s’interposait pour calmer les esprits chauffés de ses enfants. Après le forfait, une alerte a été donnée pour voir les différents services de sécurité de la police scientifique et de la protection civile se pointer diligemment sur les lieux. Le mis en cause fut aussitôt arrêté et la pauvre victime transportée vers la morgue de l’hôpital «Benzerdjeb ». Un père poignardé mortellement par son fils à Mascara La ville de Tighennif a été mise en émoi après avoir pris connaissance du parricide qui s'est produit, quand un jeune de 2O ans a poignardé son père au sein de son domicile. En effet, B.M 63 ans, qui vivait en séparation avec sa première femme, a reçu ce jour là la visite du fils cadet. Après avoir passé un moment ensemble, l'enfant retira expressément un couteau, poignarda son père et prit la fuite. La victime, évacuée d'urgence sur l'hôpital de Tighennif puis transférée sur l'hôpital de Mascara, vu la gravité de ses blessures, a rendu l’âme dès son admission, Une enquête est ouverte par les services de sécurité de Tighennif pour déterminer les causes exactes de ce crime.

Raffik & Boufaden
Lundi 6 Septembre 2010 - 13:46
Lu 1062 fois
A LA UNE
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+