REFLEXION

ESPAGNE : Un Marocain fait un voyage de 4 000 km pour tuer son ex-femme

Il y a deux ans, il lui avait juré qu’il allait revenir pour la tuer. Mardi, il a tenté de passer à l’acte. Un Marocain, qui en veut toujours à son ex-femme, installée aujourd’hui en Espagne, a parcouru près de 4000 kilomètres pour mettre sa promesse à exécution.



ESPAGNE : Un Marocain fait un voyage de 4 000 km pour tuer son ex-femme
La vengeance est un plat qui se mange froid. Et ce n’est pas un Marocain, qui était mardi sur le point de commettre l’irréparable, qui dira le contraire. L’homme, qui réside habituellement au Maroc, a parcouru près de 4000 kilomètres en voiture dans le seul objectif de mettre fin aux jours de son ex-épouse, comme il le lui avait juré deux ans auparavant, après leur divorce en Espagne. Selon le journal local La Voz de Galicia qui rapporte les faits, il s’est d’abord rendu dans le sud de la France, à Marseille, avant de se présenter, mardi 16 avril, devant le lieu de travail de son ancienne compagne, à La Corogne, dans le nord-ouest de la péninsule ibérique. La victime, qui travaille depuis plusieurs années comme femme de ménage pour une famille espagnole, ne s’attendait sans doute pas à revoir son ex-mari venir au domicile de ses employeurs ce jour-là. Lui, avait fait le pari qu’il la trouverait à la même adresse. Pari gagné puisqu’après avoir sonné à la porte, c’est elle qui lui a ouvert. Il l’attrapa alors par le cou avant de la trainer jusqu’à l’évier où il la frappe à plusieurs reprises avec un marteau. Heureusement pour la victime, le propriétaire de la maison, plutôt robuste selon le journal espagnol, était là. Ce dernier a réussi à le faire fuir, d’autant plus que la fille de ce dernier criait que la police était en route. Avant qu’il ne prenne la fuite, le mis en cause avait également menacé de tuer les trois enfants qu’ils ont eu ensemble. La police locale n’a, toutefois, pas tardé à chercher les petits à leur école pour les remettre à leur maman. L’homme, lui, a été arrêté dans la nuit et placé en détention en attendant qu’il passe devant un tribunal.  

Ismain
Mercredi 24 Avril 2013 - 15:30
Lu 1405 fois
ACTUALITÉ
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+