REFLEXION

ESPACE VETERINAIRE 2016 A MOSTAGANEM : Près de 200 participants attendus

C’est sous le patronage de M. le ministre de l’agriculture du développement rural et de la pêche que la onzième édition de l’espace vétérinaire algérien s’est ouverte lundi au complexe El Mountazah les Sablettes à Mostaganem. Les participants présents à cette manifestation, organisée sous le slogan ‘’Produits à usage vétérinaire’’ et qui prendra fin le 23 septembre 2016, vise à informer sur la préservation de la santé animale par l’utilisation rationnelle des médicaments, ainsi que son développement.



Un thème d’une importance capitale que débattront pendant 5 jours les présents à ce colloque, et qui a réuni les Entreprises Saveter Mohammadia wilaya de Mascara, le laboratoire vétérinaire régional de Mostaganem, et la participation honorable de l’université de Tiaret. De nombreux vétérinaires et experts issus de 19 wilayas du pays venant des différentes régions du pays y participent. L’importance de cette rencontre, c’est la préservation de la santé animale par l’utilisation rationnelle des médicaments, ainsi que son développement. En ce sens, de nombreuses communications sont programmées, durant cette manifestation pour discuter des problématiques d’actualité du secteur ‘’vétérinaire’’, notamment, l’état d’avancement des travaux de mise en place du conseil de l’ordre et du code d’éthique et déontologie, ainsi que le mandat sanitaire évoqué par M. Z. Seffih, praticien privé. Dans la même intervention, Messieurs les représentants du ministère de l’agriculture, et le directeur de la chambre du commerce, ont cité les difficultés rencontrées par les vétérinaires, « la profession du vétérinaire, se transformera en une dynamique structurante de la profession qui a tant souffert de l’absence d’une voix audible, crédible et incontestable dans le pays. » a déclaré l’un deux. Les intervenants ont aussi relevé l’importance pour une meilleure structuration afin de mieux s’organiser dans un cadre législatif et règlementaire pour éliminer la médiocrité dans l’exercice de la santé animale, ainsi que la politique sanitaire vétérinaire et ses conséquences désastreuses affectant l’économie, l’environnement et la santé publique. Les interventions se sont axées également sur la préservation de la santé animale, afin de développer une meilleure production tout en procédant à une meilleure prise en charge de suivi et contrôle des animaux en matière de vaccination et autres, et ce dans le but d’éviter certaines anomalies, à l’exemple de cette découverte de la viande ovine putréfiée, et qui a nécessité l’ouverture d’une enquête par la tutelle. Plusieurs autres sujets variés ont été évoqués et débattus lors de ce séminaire, par exemple l’utilisation désordonnée des médicaments vétérinaires etc… Aussi il a été question sur l’évaluation de la qualité de la vaccination dans les pays non producteurs et également de la stratégie de la vaccination contre les maladies infectieuses et très contagieuses. Dans le même contexte, une exposition de médicaments relative à la santé animale est organisée, avec la participation d’une vingtaine de laboratoires du territoire national, et une visite au laboratoire de la commune de Mazagran est prévue. Cette manifestation scientifique, est initiée par la société privée spécialisée dans la vente de médicaments ‘’ SARL SAVETER’’ en collaboration avec l’université de Tiaret, l’association des vétérinaires et le laboratoire régional de Mostaganem.

Wahid
Mercredi 21 Septembre 2016 - 18:42
Lu 388 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 01-12-2016.pdf
3.59 Mo - 30/11/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+