REFLEXION

ESM 2 – PAC : Coaching gagnant pour Benchadli



ESM 2 – PAC : Coaching gagnant pour Benchadli
Stade Bensaad Mohamed – temps ensoleillé – organisation parfaite – service d’ordre présent – SAMU sur place – arbitrage du trio Benaissa, Chenoua, Dilmi
Délégué : M. Moulay Cherif (ligue de football de la wilaya de Tlemcen)
ESM : Messai, Sahraoui, Haddad, Boulemdais, Boukemacha (cap), Meguenni, Foghloul, Chellali, Omrani, Ferrahi, Zerouali
Entraineurs : Benchadli – Benkritly – Moumene
PAC : Benmedour, Klahenmer (cap), Kedjour, Hadri, Tiboutine, Doghmani, Ouali, Araben, Benaachour, Touati, Kodat
Entraineur : Bouhellal
La rencontre a démarré avec une certaine prudence des deux cotés, les deux formations rentrèrent dans le vif du sujet qu’après la 20’ de jeu, où l’on a assisté à la première occasion des verts, en effet suite à un slalom de Ferrahi au sein de la défense du PAC, il remet un bon ballon à Zerouali mais ce dernier se fait contrer par le gardien Benmedour qui dévie en le cuir de sa trajectoire, 24’ Chellali se met en évidence et remet un bon ballon sur Omrani qui tire en force mais son ballon percute le bas du poteau et revient sur un autre attaquant qui n’arrive pas à redresser. Ce n'est qu'à la 34' que Ferrahi libère le stade suite à un service de Chellali mais la joie fut de courte durée puisqu'à la 44’, le PAC obtient un pénalty, Touati qui fait figure de vétéran dans cette formation transforme la sentence et égalise pour les visiteurs. Malgré les quelques tentatives en fin de premières période et la rentrée de Berrah dans les temps morts, le score n’évolue pas. En seconde période on s’attendait à un réveil des locaux mais il n’en fut rien, à la 60’ l’entraineur incorpore le jeune Ouenes à la place de Senouci mais la situation ne se débloque pas, ce seront au contraire les visiteurs qui vont se montrer menaçants, une première fois par Touati à la 27’, qui faillit surprendre Messai suite à une grosse bévue défensive et une deuxième fois à la 88’ quand l’attaquant du Paradou complètement esseulé face à Messai tire sur le poteau. Entre temps les camardes de Boulemdais ont failli marquer à la 38’ suite à un cafouillage monstre mais le ballon a toujours trouvé un défenseur sur sa trajectoire.
Il aura fallu toute la vista de Meguenni et l’omniprésence du jeune Ouenes, incorporé à la place de Senouci en deuxième période et qui signe un but trés important pour les verts et du coup il démontra tout le bien que l’on pensait de lui ces derniers temps, ce but redonna l’espoir à tous les fans qui ne croyaient plus à la victoire de l’ESM.

Mihoub
Dimanche 17 Avril 2011 - 12:26
Lu 535 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+