REFLEXION

ESCROQUERIE A LA MALIENNE A ORAN : Une femme délestée de 120 millions de centimes



ESCROQUERIE A LA MALIENNE A ORAN : Une femme délestée de 120 millions de centimes
Elle croyait dur comme fer, que les sorciers maliens détenaient le pouvoir de transformer de vulgaires feuilles de papier en billets de banque immédiatement utilisables. On ne pensait pas qu’il pouvait encore exister, à l’ère du numérique, des personnes assez crédules pour croire à de telles sornettes. Si les prétendus magiciens étaient capables de tels miracles, ce n’est pas vêtus en haillons qu’on les verrait dans les ruelles oranaises. Néanmoins, ils ont réussi à arnaquer une dame qu’ils avaient envoûtée au point où elle a été délestée d’une somme de 120 millions de centimes. Tout avait commencé par une annonce dans un journal signalant la vente d’un camion à laquelle ont répondu les cinq escrocs d’origine malienne en se présentant comme des acheteurs potentiels. Reçus par la victime, les sorciers sont vite passés sur le but de leur visite, pour attirer l’attention de la femme leur incroyable talent consistant à transformer du papier ordinaire en billet de banque. Ils lui proposent même de constater, de visu, leur immense pouvoir en transformant, sous ses yeux ébahis, des feuilles de papier en euros. Le procédé consistait en l’utilisation d’un produit magique à passer sur le papier qui permet d’obtenir, en un tour de main, des billets de banque dans la devise souhaitée. Il n’en fallait pas plus pour séduire la victime à laquelle on a fait croire que la somme, en dinars, qu’elle possède, pourrait être doublée à l’aide de ce produit miraculeux. Sans trop réfléchir, la crédule femme leur apporte un sac contenant la forte somme de 120 millions de centimes. Elle n’a pas dû remarquer les yeux des malfrats qui brillaient, sans doute, de plaisir. Ils ne devaient certainement penser qu’ils auraient une telle aubaine. Utilisant tout un cérémonial, ils se mettent à verser, sur les liasses des billets contenus dans le sac, un liquide présenté comme étant un produit magique, le referment avant de recommander à la propriétaire de l’ouvrir plus tard, pour laisser au produit le temps d’agir et trouver que le nombre de billets de banque a doublé. Mais, sa grande surprise, la dame n’a même pas retrouvé ses propres billets contenus dans le sachet, mais un paquet de vulgaires papiers à la place. Elle comprit, très vite, mais un peu tard, qu’elle venait de faire avoir. Elle dépose plainte auprès des services de sécurité, qui ne mettront pas beaucoup de temps, d’ailleurs, à mettre la main sur les 5 malfrats qui se baladaient en toute tranquillité Dans les rues de Mdina Jadida. Ils ont pu être localisés et interpellés grâce à leur numéro de téléphone mobile, enregistré sur celui de la victime suite à l’appel qu’ils avaient effectué en se faisant passer pour des clients. Présentés devant le parquet d’Oran, les cinq escrocs ont été écroués pour les délits d’association de malfaiteurs, escroquerie et faux et usage de faux. On ignore pour l’instant ce qu’il advenu des 120 millions escroqués à la victime.

A. Salim
Lundi 29 Novembre 2010 - 23:01
Lu 774 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+