REFLEXION

ES SETIF EU POURTANT 300 MILLIONS D’AMENDE L’AN DERNIER : Des sanctions entre 5 et 10 millions pour les absents



L’entraîneur Castellan ne voit aucun inconvenant d’exclure définitivement l’attaquant Ghazali du groupe s’il continue ses frasques à répétition. Le président Hassan Hemmar, qui paye la décision de Serrar de maintenir un joueur à problème dans l’effectif de cette saison, ne parvient toujours pas à trouver la solution idoine pour gérer le cas d’un joueur pétri de qualités certes, mais avec une mentalité très bizarre, qui risque de briser carrément la suite de sa carrière. Refusant d’admettre les critiques des supporteurs à son égard dans le traitement du dossier Ghazali, le président Hemmar nous a avoué qu’il avait infligé pas moins de 300 millions d’amende à l’attaquant Sétifien l’an dernier. Cela avec l’espoir de ne plus rééditer se genre de comportement, sauf que le natif de Bedrabine semble vouloir poursuivre le jeu du chat et de la souris avec la direction sétifienne.Si Benmoussa et Tiouli ont évité de justesse à la sanction financière après son absence justifiée à la séance de reprise suite à son accident de la route, six joueurs devront recevoir entre 5 et 10 millions d’amende, alors que Ghazali risque de voir sa sanction grimper à 30, voire 50 millions durant le prochain conseil de discipline.

S.Mouloud
Mardi 6 Septembre 2011 - 22:01
Lu 350 fois
SPORTS
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+