REFLEXION

ES-SENIA : Des dizaines d’hectares attirent la convoitise des ‘’promoteurs’’

Nous avons appris de source digne de foi, que des dizaines d’hectares relevant du foncier agricole à Es-Sénia, vont être cédés à des promoteurs immobiliers. Ces parcelles de terrain sont généralement occupées par des exploitants agricoles depuis plusieurs années.



Un agriculteur qui a pris le soin de nous contacter, nous a révélé qu’il a été surpris avant-hier de voir un promoteur installer son chantier pour entamer la réalisation d’un projet de promotion immobilière.  «Il y a quelques jours, nous avons été surpris par la présence d'individus sur nos terres qui affirment qu'ils viennent d'acquérir ces terrains pour réaliser des projets immobiliers, notamment des logements et qu'ils détiennent les documents prouvant qu'ils sont, désormais, propriétaires de ces terres. Nous n'avions d'autre choix que de les chasser en attendant de faire toute la lumière sur cette affaire», assurent les exploitants de ces terres.  Ces derniers affirment de leur côté qu'ils détiennent tous les documents prouvant qu'ils sont propriétaires de ces terres depuis plusieurs années. «Nous avons passé toute notre vie à travailler cette terre, nous avons planté des oliviers et des arbres fruitiers, certains d'entre nous ont vu leurs enfants y naître, comment peut-on, alors, permettre à des promoteurs de transformer en béton, toutes ces années de labeur sur ces terres fertiles»? soulignent nos interlocuteurs qui affirment avoir déposé plainte auprès du procureur de la République et avoir adressé une correspondance au ministre de l'Agriculture. «Ce n'est pas la première fois que des promoteurs tentent d'accaparer ces terres. L'année dernière, d'autres individus s'étaient présentés avec l'intention d'installer un chantier et là aussi, les agriculteurs les ont chassés. Il est impératif que les services concernés ouvrent une enquête sur ce dossier», ajoutent les exploitants de l'EAC.  Pour en savoir plus sur cette affaire, nous avons tenté de joindre  les responsables de la direction des services agricoles de la wilaya, mais en vain.  

Medjadji H
Mercredi 17 Juillet 2013 - 13:32
Lu 141 fois
Oran
               Partager Partager

Oran






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+