REFLEXION

EPSP D’AIN TEDELES : Installation du bureau exécutif du syndicat des paramédicaux



Après plusieurs et longs efforts menés par le représentant du syndicat algérien de wilaya, Monsieur El Mascri Ahmed, le  chargé de la mission de représentation du syndicat  et de l’organisation des structures sanitaires à travers la wilaya de Mostaganem  et ses membres,  finalement le deuxième bureau exécutif de la section  syndicale auprès du syndicat algérien des paramédicaux (SAP), vient d’être créé ce jeudi dans une atmosphère de joie et de convivialité. En effet, ce syndicat qui couvre les  46 wilayas par ses sections et bureaux  à travers le territoire national,  aspire à couvrir les deux wilayas restantes, Mostaganem et Ain Témouchent.  Il a été procédé ce jeudi à l’installation du 2ème bureau exécutif syndical après autorisation et avis favorable relatifs à la tenue d’une assemblée générale élective accordés par la directrice de l’établissement public de santé de proximité (EPSP) de Ain Tedlès, alors que l’exercice syndical est garanti par la loi, d’autant plus que le taux d’adhésion des travailleurs du secteur pour la création d’un syndicat doit atteindre 20% et plus, ce qui est le cas pour cet établissement qui a fait appel à l’assemblée générale constituée de Ben Menad Ahmed,  économe en tant que représentant de l’administration  qui a  organisé ce jeudi  une réunion pour élire les membres du bureau exécutif, par la commission élective et  dont les nom sont énumérés comme suit : Abdelli Miloud : secrétaire général, Mortet Adjel : chargé des affaires générales et organisationnelles, Amour Youcef : chargé de la communication, Larbi Khaled : chargé des finances, Belghoul Mohamed : chargé des affaires publiques. Pour rappel, un premier bureau exécutif  a été créé sans encombre au niveau de l’EPSP  de Achaacha par une autorisation favorable accordée par le directeur de cet établissement. Dans ce contexte, et selon monsieur El Mascri, plusieurs obstacles font face à la création d’un bureau syndical au niveau de la wilaya de Mostaganem en se basant sur un rapport contenant des copies de demandes au wali, au DRAG, au DSP et aux services de sécurité, dont un exemplaire a été remis au journal ‘’Réflexion’’, alors qu’ au niveau de l’EPH de Ain Tedlès, le directeur n’a pas accordé l’autorisation de la tenue d’une assemblée générale, conformément aux dispositions de la loi 90.14 qui garantit l’exercice syndical, afin d’installer un bureau exécutif dans cet établissement malgré un taux d’adhésion des travailleurs des paramédicaux qui dépasse le quorum. Car ce dernier, se conformant à une décision de l’ancien DSP,  a exigé pour qu’une assemblée générale soit tenue au niveau de l’hôpital, une autorisation doit être délivrée par le DRAG, qui à son tour,  a indiqué  que la décision ne relève pas de ses prérogatives, mais seule la direction de l’hôpital est habilitée à se charger de cette initiative du fait qu’elle est sous tutelle du Ministère de la Santé. Après le départ de l’ancien DSP et l’arrivée de son successeur, M. El Mascri, a demandé des explications sur cette situation auprès du nouveau DSP,  fraichement installé à son poste, qui a donné raison à cette activité syndicale. Une lettre a été également adressée par monsieur El Mascri  au directeur de l’EPH de Mostaganem, qui n’a donné aucune réponse. Devant cette situation de blocage, les membres du ce syndicat potentiel, sollicitent l’intervention du Secrétaire Général du syndicat Algérien des paramédicaux, afin d’intervenir auprès des services du Ministère et de la santé pour débloquer la situation.    

Gana Yacine
Vendredi 6 Février 2015 - 16:54
Lu 1032 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+