REFLEXION

ENVAHI PAR DES HERBES SAUVAGES : Le cimetière de sidi Benhaoua dans un état lamentable

Comme toutes les fêtes de l’Aïd, où la plupart des familles vont se recueillir sur les tombes de leurs proches disparus en récitant des versets coraniques du livre saint à leur mémoire, cette année également, il y a eu foule au niveau des allées du cimetière.



ENVAHI PAR DES HERBES SAUVAGES : Le cimetière de sidi Benhaoua dans un état lamentable
Mais le constat est désolant de voir un cimetière en cette journée de fête et de piété dans un état critique envahi par des herbes sauvages ou presque la totalité des tombes sont couvertes par des herbes sèches et épineuses ou les serpents ont élu domicile dans cet endroit. Les familles entières crient à vives voix « même nos morts ne sont pas épargnés par  le laxisme de ces élus locaux qui franchement n’ont rien d’humains « koulou nafsin daikat el mawt» disent ces familles rencontrées lors de notre passage en ces lieux. S’ajoute à cela l’embouteillage des véhicules qui bloque les passages et les allées vu que certains automobilistes se sont permis de garer leurs voitures juste devant les tombes de leurs proches. Nous avons assisté à un défilé de véhicules dont le bourdonnement des moteurs est venu perturber la tranquillité et le calme des lieux. Des files de voitures, allant de la cité 5 juillet jusqu'à l’université sur une route à deux voies, avaient du mal à circuler, vue l’indiscipline de nos conducteurs qui ont plutôt tendance à compliquer les choses. En effet, chacun voulait passer en priorité, bien que ce soit une journée de fête où le sourire doit être  de rigueur.

Tayeb Bey Aek
Mercredi 14 Août 2013 - 10:59
Lu 236 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+