REFLEXION

ENTREPRISE NATIONALE DES PRODUITS DE L’ELECTROCHIMIE (ENPEC) DE SOUGUEUR : Le wali de Tiaret met fin à la grève



Voilà une preuve irréfutable qui illustre que le développement économique est un souci majeur révélé au grand jour par monsieur Hadj Mohamed Bousmaha wali de Tiaret, qui vient de mettre fin à une grève qui a duré près d’un mois. En effet, le wali de Tiaret a réuni au sein de son siège le représentant des travailleurs de l’ENPEC (entreprise nationale des produits de l’électrochimie), le directeur de l’unité ainsi que l’inspecteur du travail, les instruisant à reprendre le travail ce 11 juin 2015. Le wali a mis l’accent sur la nécessité du dialogue considérant que les syndicats sont des partenaires à part entière et un pont entre l’administration et les employés en insistant sur cette médiation civilisationnelle qui peut générer des propositions édificatrices, dans ce sens le wali de Tiaret a brossé un tableau prometteur relatif à la coopération avec le Qatar où la production serait de 500.000 unités de batteries par an, en notant que cette coopération fera nourrir une promotion universelle avec l’échange d’expérience et l’octroi d’une main d’œuvre spécialisée. Le wali a fait rappeler aussi que la grève est un droit constitutionnel cependant l’intérêt général intrinsèque est étroitement fonctionnel avec le dialogue rayonnant. Les représentants des travailleurs ont mis sur la table de monsieur le wali certaines préoccupations d’ordre socio professionnel et ont revendiqué la vision d’assainissement de l’espace administratif chapeauté par la mise en disponibilité de la matière première qui servira à la production et la productivité en axant le ton sur le respect des conventions et cahiers de charge les liant à l’administration et pour sa part, le D.G de l’ENPEC et celui de l’unité de Sougueur ainsi que l’inspecteur du travail ont déclaré que les travailleurs (grévistes) et lors de réunions périodiques ont pu signer un agenda de compréhension mutuelle et couronnant ce succès communicatif, le wali en énarque aguerri, fidèle à la culture d’Etat a promis une prise en charge des droits des travailleurs et aussi ceux de l’ENPEC tout en illustrant un sens de responsabilité engagée.   

Abdelkader Berrebiha
Vendredi 12 Juin 2015 - 17:42
Lu 246 fois
RÉGION
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+