REFLEXION

ENTRE NOUS : Y’en a marre !



Eh bien oui ! Y’en a marre de la monotonie, de la morosité, des minables, de la pagaille, des donneurs de leçons. C’est toujours la même chose : c’est la routine, quoi ! Avec humour, certains vous dirons que « c’est toujours la même sauce ! »
Ca suffit de la laideur qui nous entoure et qui envahit notre esprit jusqu’à l’âme. A bien réfléchir, on se rend compte que chaque jour que Dieu fait ressemble, à s’y méprendre, au jour passé sauf, qu’il ne porte pas la même date, ni la même appellation.
Mais, surtout, y’en a marre de la médiocrité qui s’est installée et qui s’est imposée par la force de l’habitude comme si c’est une valeur sociale normale. Ne vous inquiétez surtout pas, car elle a ses défenseurs ardents et coriaces .Ils  feront tout pour vous convaincre que c’est une vue de l’esprit et que, c’est vous qui ne « tournez pas rond ». Chez ces gens-là, cette attitude spontanée à défendre la médiocrité, les rassure quelques parts. C’est un peu leur fonds de commerce sans quoi, ils ne savent pas vivre. Ils doivent probablement vivre, en vase clos, déconnectés du peuple ou affairés à gérer leurs intérêts.
Basta ! On étouffe…….Après un dur labeur, une bonne journée de travail, on regagne vite notre bercail avec un certain goût d’inachevé car le mostaganémois aurait aimé aller dans des endroits  où il puisse se détendre, se délasser un peu et changer les idées dans un cadre apaisant. Peu importe qu’il soit avec des amis, avec les enfants ou carrément en famille. L’essentiel est d’oublier cette angoisse qui nous étreint et que l’on n’ose pas avouer car on sait que les autres aussi la ressentent.
Une dernière fois, y’en a marre de ces incompétents, de ces « khobzistes » professionnels qui n’apportent rien de nouveau et il est grand temps qu’ils sachent qu’on peut tromper quelqu’un tout le temps, quelques-uns de temps en temps mais, on ne peut pas tromper tout le monde tout le temps….
Fort heureusement, il y a des Associations de la Société Civile mostaganémoise qui sont là à lutter, sans cesse, pour venir en aide à ceux qui ont le plus besoin .Ils apportent soutien et assistance à la collectivité, aux centres spécialisés, aux familles démunies, aux malades et ce, dans l’ambiance, la convivialité et la bonne humeur. Mais, cette Société Civile, elle aussi, en a marre d’être seule et handicapée par la médiocrité et l’immobilisme des incompétents.
Quoiqu’il en soit, les mostaganémois apprécient les hommes de terrain et d’action qui, malgré tout, font bouger les choses dans le bon sens et, en toute humilité. Ces hommes-là sont connus et reconnus et nul besoin de les citer. Qu’ils trouvent ici, l’expression sincère de gratitude, de respect et de considération de la part des citoyens de cette magnifique ville d’Algérie.

 

Younes
Mercredi 10 Février 2016 - 18:29
Lu 266 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+