REFLEXION

ENTRE NOUS : Un œil sur Mostaganem



La wilaya de Mostaganem vit sous le regard attentif de plusieurs citoyens qui ne désespèrent pas, quant à son avenir plus prometteur en matière de développement de son chef-lieu. Cependant, il reste beaucoup à faire. Pour ne citer que des exemples, à propos des environs du ‘’colisée’’, réputé jadis pour son infrastructure, belle et dominante, dont le cinéma incomparable, s’abandonne à l’usure du temps, puisque personne ne semble s’en soucier, et dans les espaces environnants se résument à un lieu exigu ‘’embouteillé’’ à longueur de journée, par les véhicules qui affluent de toutes parts. En effet, des voitures se frayant un passage semé d’obstacles, animés par la présence de citoyens très souvent bloqués aux heures de pointe, à la recherche de taxis, de bus, et même de taxis clandestins pour rejoindre leurs domiciles respectifs, à destination des quartiers ‘’Raisinville’’, Hai Djebli  Mohamed, Sidi El Fellag, Ouled Hamou etc… En ces mêmes endroits, où règnent des mouvements un peu particuliers, on ne peut que constater, ces stationnements de voitures de parts et d’autres, freinant la circulation qui avance parfois très lentement et progressivement vers le centre-ville de Mostaganem, point de départ de toutes les autres destinations. Une situation qui nécessite un nouveau plan de circulation dont l’urgence est signalée, pour une meilleure fluidité de la circulation routière afin de désengorger les circuits routiers. D’autre part, il est également remarqué une concentration de parkings automobiles improvisés à travers la ville et qui seraient un probable caractéristique d’une ville en voie de pollution à une échelle urbaine, comme les grandes villes du monde. Effectivement, en à peine quelques années, le visage de Mostaganem a totalement changé, déplorent les anciens de Mostaganem, en faisant allusion à tant de dégradations constatées à travers plusieurs quartiers de la ville, très souvent énumérées à travers des articles parus, pour attirer l’attention des autorités concernées, ayant pour but l’arrêt des dégradations continues qui rongent Mostaganem.   

Benyahia Adda
Mercredi 24 Février 2016 - 18:22
Lu 457 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+