REFLEXION

ENTRE NOUS : Renaissance



La Renaissance à Mostaganem, c’est cette apparition de signes pour un meilleur développement de la wilaya de Mostaganem, vers une prise en charge d’une vie améliorée. Après le désordre constaté au niveau de certaines communes de la wilaya, longtemps martyrisées, les amis de ‘’Réflexion’’ ainsi que des cadres issus de pouvoirs publics veulent ‘’embellir’’ la wilaya pour changer le cours de l’histoire de Mostaganem. Finie, révolue, l’ère de la flemmardise, l’ère du bla,bla,bla… l’ère des châteaux en Espagne ; non aux improvisations qui ont dénaturé toute la ville, la rendant méconnaissable et, bienvenue à l’heure des beaux ordonnancements, des perspectives, des promesses tenues et des symétries, etc... Oui, pour une renaissance qui réintroduit les meilleures formes possibles d’une architecture moderne, urbaine, nouvelle aspirant aux meilleures commodités possibles, et ce dans un cadre de vie plus favorable au profit du citoyen mostaganémois, longtemps égaré et perdu. Il faut qu’avec la conjugaison des efforts et la solidarité des hommes de Mostaganem, la perspective devienne monumentale puisque, le développement projeté, d’une meilleure étude, devient quelque chose qui doit être vue sous son plus bel angle. Il doit être visible dans l’axe d’une ville au sens propre du mot, pour apparaître sous un nouvel éclairage radieux de toute une wilaya. L’exubérance des formes et décorations tant attendues pour le développement de la ville, préciseront et accentueront, sans aucun doute et davantage, le nouveau style de la renaissance qui aura son vrai impact sur Mostaganem. Devenue la préoccupation majeure de citoyens, jalousement épris, de leur ville, aux vestiges antiques et anciens, qui ont tendance à disparaitre progressivement…. L’influence de Mostaganem, fut très importante dans la vie de la société civile en matière d’art, et de tout ce qui se rapporte de près ou de loin à la culture, au tourisme, etc…à l’agriculture qui ont fait la renommée de la wilaya. Le désir tant souhaité, c’est faire une croix sur le passé récent, terni par la multiplication des mécontentements enregistrés par une population en gardant la soif d’un avenir prometteur, et qui joue un rôle représentatif et affirmatif. Enfin, sauver ce qui peut être encore sauvé à Mostaganem et construire à nouveau la wilaya.

Benyahia Adda
Mercredi 17 Février 2016 - 19:28
Lu 199 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 03-12-2016.pdf
2.91 Mo - 03/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+