REFLEXION

ENTRE NOUS : Quelle belle journée !



 J'ai accompagné de bon matin mes petits-enfants, au bus qui est venu les chercher pour une excursion au Mont du Djudjura, organisée par l'Ecole dans le cadre du jumelage inter Ecoles...Etant en forme, j'ai décidé de ne pas prendre ma voiture et emprunter le Tramway, Oh la la ! quelle propreté , quelle sérénité, je suis aussitôt monté , j'ai dit bonjour et tout le monde me salua, les passagers avaient tous la tête plongée dans leurs livres, ce qui me fit rappeler de devoir passer à la librairie des Editions Que sais-je, pour acheter et assister à une vente dédicacée, ce que je fis, après cela je suis passé au café, il n’ y avait pas foule , Mais oui ,retraité j'avais oublié que tout le monde travaillait à cette heure ci, j'aurai du me rendre compte car les rues étaient désertes...Je rencontre un ami de longue date qui m'avait appris la projection en avant première d'un beau film au ciné-monde, contrarié et déçu quelque peu de ne pouvoir y aller ,car ce soir, j'avais programmé avec ma femme de voir ,une belle pièce de Théâtre de Ould Abderrahmane kaki. Qu'à cela ne tienne ,ce sera pour demain In challah , surtout que demain avec mon après midi de libre je vais au conservatoire , pour voir se reproduire notre maître Moulay Benkrizi, et du Maestro Cheikh Bouadjadj...Difficile de pouvoir m'organiser avec tant d'activités, soudain le téléphone retenti, c'est mon épouse , elle viens de me rappeler qu'on avait prévu de diner à la pêcherie du port de la Salamandre, n'ayant plus le temps de la récupérer, je lui ai demandé pour vite nous rencontrer de prendre le train touristique lancé récemment, ça fera plus vite et plus agréable , moi entre temps , à partir d'El Arsa j'ai pris le téléphérique, tout en profitant de la vue imprenable , je survolais les nouvelles maisonnettes toutes blanches de Tigditt et de Tobana qui avaient bénéficié de réhabilitations et rénovations réussies, qui ont sues préserver l'authenticité et le charme de ce patrimoine de valeur si cher aux Mostaganémoises et Mostaganémois, De là à quelques encablures je vois kharrouba, avec son université ,son Hôpital CHU et son CAC et en face son parc zoologique régional devenu de dimension Nationale le " Mosta land" qui commence à grouiller de Monde, venus de tout le pays d'ailleurs, je doit faire un saut tout à l'heure après le dîner, surtout que la directrice du Parc m'avait tweeter un texto ,m'informant de la naissance d'un girafon...Le temps d'y penser que je retrouve mon épouse, furtivement je vois le bateau el Djazair prendre le large vers Valence, je m'abaisse, pour cueillir une rose, pour la lui offrir parmi celles qui jonchaient sur les allées à perte de vue..Soudain, un homme d'un certain âge assis sur un banc public avec sa femme voilée d'un beau Haik me demanda, s'il te plait montre moi la poubelle où doit je jeter ma canette de Soda, j'ai ri et je lui dit vous n’êtes surement pas d'ici, car chez nous toutes les poubelles sont enfouies sous terre et sont actionnées par un système hydraulique..

Mohamed Thabet
Lundi 22 Février 2016 - 17:38
Lu 190 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+