REFLEXION

ENTRE NOUS : Pour une vie meilleure !



Que c’est bon de voir bouger les choses après un long sommeil et une léthargie dans une wilaya aussi attractive telle que Mostaganem. Qu’il est bon d’apprendre que de bonnes nouvelles. Que c’est joli de savoir que telle commune de la wilaya doit bénéficier d’électrification, qu’une seconde a été visitée et inspectée, qu’une troisième ait été dotée de projets conséquents, que les autres ne sont plus marginalisées, qu’on vient de penser à ces 35 douars privés d’eau et qu’il faut raccorder. Que ce village bénéficiera de transport scolaire, tant de demandes et commodités réclamées par les citoyens et qui seront sans doute réalisées, pour cela il suffit juste d’un peu de bonne volonté, ou encore quel bonheur pour tant de familles dans le besoin qui ont bénéficié de logements sociaux. Quelle serait la joie de ces cancéreux, s’ils venaient à apprendre que Mostaganem aura sa ‘’radiothérapie’’ et que les malades n’auront plus à souffrir pour parcourir plusieurs kilomètres afin d’être pris en charge. Ce serait leur plus beau et merveilleux cadeau. Et également ces autistes qui sollicitent un centre, comment les rendre heureux ? Finalement après la brume on retrouve le soleil brillant dans tous ses éclats. Il faut que ça bouge encore davantage à Mostaganem, tout le monde doit s’y mettre, pour oublier le passé. Il s’agit de notre ville, elle nous appartient à tous, on y réside, tout le monde est concerné, il faut qu’elle s’épanouisse, et ce n’est pas trop demandé. Relevons ensemble le défi pour que cette ville ancestrale retrouve sa clarté, sa réputation, son originalité sa renommée au sein de l’Algérie, et dire que toutes les potentialités existent pour redorer le blason d’une ville historique. Il n’y aura plus d’échappatoires ni excuses pour les gens qui ne veulent pas travailler et aider pour une meilleure fusion de la wilaya dans un monde meilleur et moderne, chance inespérée leur est donnée par le wali Temmar pour la sortir de ce cocon empêchant l’oxygène d’y pénétrer. Enfin, l’espoir renait progressivement et ce tant qu’il y aura des hommes qui activent pour le bien être des autres et un meilleur cadre de vie et un bon environnement.

Benyahia Adda
Samedi 9 Janvier 2016 - 18:20
Lu 203 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+