REFLEXION

ENTRE NOUS : Mostaganem 2015, une année plutôt mouvementée !



Même si Mostaganem aurait perdu beaucoup de son innocence et de son charme, il faudrait qu’elle reprenne son originalité. Si chacun des mostaganémois en âge de se rappeler, se remémore les bons souvenirs, il pourrait certainement distinguer et apprécier le côté positif ‘’d’antan’’ qui avait élevé la wilaya au rang d’une capitale culturelle, agricole, touristique, prospère du Dahra enviée de tous ... ! Mais voilà que des années ont passé, et il est constaté une décadence progressive de certaines régions du Dahra, mettant à nu le côté négatif de quelques gestions houleuses au grand jour, qualifiées de ‘’fiasco’’ par les journaux et les anciens qui pleurent leurs communes ‘’dénaturées’’, voire ‘’décapitées’’ à certains endroits, au sens propre du mot. Hélas, 2015 s’est soldée par une gestion tumultueuse et scandaleuse et dont le constat serait amer aux conséquences désastreuses avec plus de bas que de hauts provoquant entre autres, des mises en examen, des condamnations de maires, des suspensions de cadres, des scandales, rapportés par la presse …., créant même, des blocages en matière de développements locaux aux seins de quelques APC qui auraient été défaillantes …., ,Bref, un ‘’nul communal’’ qui aurait engendré  un retard considérable dans la gestion relative aux affaires communales et même environnementales, pour un meilleur cadre de vie du citoyen et de son quotidien. L’exemple le plus frappant c’est ce grand jardin ‘’Emir Abdelkader’’ laissé à l’abandon depuis plusieurs années. Pourquoi ? Autant d’obstacles difficiles à franchir, et qui ont fait réagir des citoyens et la presse locale. En ce sens, il serait déplorable de rappeler tous les scandales à outrance qui ont terni cette année 2015 tristement célèbre. Oui une période difficile qui s’achève cédant la place à 2016 sans aucun doute plus meilleure sous la tutelle du wali Mr Temmar Abdelwahid. Que dire de plus de l’attitude de certains maires en général, ainsi que des violations massives des textes et des lois du code communal ?  Certains actes et évènements pourtant publiés dans les journaux locaux relatant les ‘’carences communales’’ de Mostaganem et très particulièrement celles du chef-lieu de la wilaya ont sans doute laissé perplexe des habitants de la ville qui ne se seraient pas doutés un seul instant que de pareils faits allaient remettre en question et changer négativement l’image de leurs ville et villages.

Benyahia Adda
Mercredi 30 Décembre 2015 - 18:40
Lu 140 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 05-12-2016.pdf
3.51 Mo - 05/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+