REFLEXION

ENTRE NOUS : Les ‘’walous’’ investissent l’arène !



En l’espace d’un semestre, M. TemmarAbdelwahid, le Wali (avec un W majuscule) de Mostaganem a fini par remettre sur rails la locomotive  « Mostaganem », cette perle de la Méditerranée qui a perdu énormément de son éclat, a fini par se ternir , devenir si méconnaissable au fil de tant d’années de délaissement  et a failli  en dernier , être « entièrement » engloutie par des crocodiles affamés ayant avalé des millions en poulets et autres produits carnés  ! Après six mois d’efforts déployés par ce commis de l’Etat, hors pair et infatigable, la cité des mimosas rayonne déjà de mille et un feu, et se replace sur le giron des villes d’Algérie destinées à de meilleurs horizons…. Malheureusement, des dizaines de «walous » (des riens)  osent élever la voix après tant de silence, jouent  maintenant aux avocats d’une ville qu’ils ont abandonnée aux barons de tous les bords qui ont bradé ses meilleures terres, aux ‘’narcotrafiquants’’ qui ont empoisonné et empoisonnent encore sa jeunesse, et aux faussaires qui ont dilapidé tant de ses biens immobiliers et surtout, à tous  ces opportunistes qui nageaient en eaux troubles , et qui viennent d’être surpris par le jeu si transparent du nouveau Wali  qui a sifflé la fin de toute nage « opaque »… Des minus qui se cachent derrière des rideaux, passés maîtres dans l’art de l’intox, de la désinformation et de l’insulte gratuite…. Des moins que rien, à la solde d’autres barons mécontents de la marche de l’espoir et du renouveau d’une ville, décidé par un homme (avec un H majuscule encore), le chef d’un exécutif, toujours actif , bien décidé à aller de l’avant et faire de Mostaganem, une ville des plus enviée encore et toujours à l’échelle nationale…. Une ville qui aura son tramway, sa gare maritime, ses lignes de transport ferroviaire, ses hôtels de luxe, son aérodrome, sa piétonnière, son centre anti cancer, son parking a étages, son parc zoologique, son théâtre,  et ses salles de cinéma, mais jamais un cirque où les «walous» continueront à faire des numéros qui malheureusement n’intéressent aucun Mostaganémois, digne du nom et fier de voir sa ville reprendre de jour en jour le visage merveilleux qu’elle a perdu  !  

L.Ammar
Lundi 15 Février 2016 - 18:08
Lu 337 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 10-12-2016.pdf
3.37 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+