REFLEXION

ENTRE NOUS : L’exode rural

Dans notre société, l'exode rural est une source de multiples problèmes. Il permet à des malfaiteurs, qui ont abandonné des terres fertiles, en complicité avec des pseudos élus et certains fonctionnaires sans scrupules, de s'accaparer de logements, à chaque opération similaire, au détriment des citoyens natifs de Mostaganem. Comme d'habitude, ces derniers se sentent marginalisés, et lésés à cause de ces corrompus qui favorisent la tâche aux "Ghouzetts" (envahisseurs), sans pour autant se soucier des effets secondaires.



Or, cette ruse paysanne n'engendre que des maux sociaux : gain facile, spéculation, grossièreté...  Par ailleurs, ces intrus ne contribuent qu'à la défiguration et à la ‘’ruralisation’’ de ce grain de beauté, malheureusement. Naguère encore, cette belle ville avait son charme et était propre... Contrairement à ce que l'on constate au quotidien, où le code de la route n'est plus respecté, puisque l'actuel automobiliste se permet, au vu et au su de tout le monde, de doubler à droite, en pleine agglomération, de griller le feu rouge, de bloquer la circulation au feu vert. Le piéton actuel, qui ne supporte plus le trottoir, préfère marcher au milieu de la rue. C'est pour vous dire qu'avec ces parvenus ‘’incultes’’, ce pauvre citoyen se sent " bousculé ", malmené, dans tous les sens. A titre d'exemple, nos enfants sont en quelque sorte pris en otage par ce milieu malsain et inapproprié. En d'autres termes, ce problème de culture se caractérise et la ville ressemble de jour en jour à " un gros village ", à cause d'une mentalité stagnante et métastasée. Où va-t-on ? L'Etat, doit-il se résigner devant cette ampleur ? A mon avis, ne doit-on pas stopper cette hémorragie et raser tout bidonville, après avoir contrôlé minutieusement l'extrait de naissance de tout occupant, et lui notifier un ( P.V ) retour à la case de départ, c'est-à-dire à sa Commune d'origine ? Enfin, je ne pense guère qu'un citoyen d'origine mostaganémoise ose passer une seule nuit, dans une baraque, pour aboutir à un tel but. C'est une question de dignité.

Kada El Maaskri
Lundi 14 Décembre 2015 - 17:46
Lu 261 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 08-12-2016.pdf
2.77 Mo - 07/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+