REFLEXION

ENTRE NOUS : J’ai rêvé que les salafistes ont occupé Mostaganem

Cette nuit j'ai rêvé qu’une dizaine de salafistes en tenue afghane, ressemblant presque aux terroristes mais sans kalachnikov, venaient chez moi pour m’obliger à faire paraitre leur communiqué, dans la prochaine Edition du journal, annonçant à la population, l’interdiction de fêter el mawlid nabaoui charif. L’un d’entre eux, je crois que je l’ai vu à la mosquée El Quods à la Salamandre, un vendredi, quand lui et ses camarades voulaient empêcher les fidèles d’entrer à la mosquée pour revendiquer le retour de l’Imam limogé.



Cet individu, portait une barbe teintée au henné, allant du rouge foncé à l'orange, habillé d’une courte djellaba, ressemblant un petit peu à la barbe des pirates les plus redoutés du18eme siècle, et un pantalon court avec des dizaines de poches pouvant cacher même une armurerie, glissé dans des chaussures de sport , une Adidas , qui n’est pas de chez-nous, mais je crois qu’elle est  hallal puisqu'elle l’aide à fuir les interpellations policières , avant de finir de contempler sa tenue, le pirate, pardon , le salafiste me cria au visage pour me dire : ‘’la fête d’ el mawlid nabaoui charif, est ‘’bidaa’’ et  d’aucun fondement , ni dans la vie du prophète QSSSL ni dans celle des califes , n’a été fêtée. Elle fait partie des innovations aberrantes et vides de sens.’’
Prenons un long souffle avant de lui répondre: ''à vous entendre parler du prophète que le salut soit sur lui, cet homme qui a changé le monde, occupe une place unique dans les cœurs et la conscience et la vie des musulmans, celui qui a reçu et transmis le Coran, fêter son anniversaire est un évènement religieux et une obligation pour tout musulman.''
Voyant mes nerfs qui commençaient à se réchauffer, il craignait de me couper la parole, alors je continue pour lui tirer à boulets rouges: ‘’ l’idéologie salafiste est apparue au 18 e siècle, avec un homme qui s’appelait Mohammed Abd al-Wahhab, le fondateur de l’Etat saoudien, d’ailleurs, quand on parle de l’Arabie Saoudite on parle souvent du royaume wahhabite.'' Depuis toujours ces wahhabites  sont violents, minoritaires, et barbares, et rappelez-vous que c’est eux qui ont fabriqué les premiers djihadistes en 1980 avec l’arrivé d’Oussama Ben Laden qui était wahhabite.’’
Le premier salafiste me lâcha, alors que le deuxième salafiste rétorqua : ‘’croyez-vous que vous êtes à l’abri de nos menaces ? ‘’Ne me laissant pas intimidé, j’ai tout de suite répondu :’’ je vous connais, vous même derrière votre barbe rouge des pirates des Caraïbes, je t’ai identifié, entre nous tu n’as pas passé quelques années à Reggane durant les années noires pour incitation au terrorisme, et aujourd’hui tu viens en costume afghan pour m’enseigner l’Islam..!’’
Et les menaces de ce salafiste ont troublé mon sommeil, lorsque soudainement mon portable sonna. Je me suis réveillé de mon cauchemar effrayé, et c’est le rédacteur qui était au bout du fil pour m’informer que la police enquête sur un réseau de salafiste à la mosquée Quods de la Salamandre, et que vendredi dernier près de 50 policiers ont assisté à la prière du vendredi en tenue civile, ajoutant que le groupe de salafistes qui voulait récupérer la mosquée, réside hors wilaya.
Enfin la mosquée Quods de Mostaganem a été libérée, l’imam a été limogé et un autre a été nommé et bientôt une assemblée générale sera tenue pour l’élection d’un nouveau comité de la mosquée.

 

Belkacem
Dimanche 20 Décembre 2015 - 19:16
Lu 810 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 04-12-2016.pdf
2.87 Mo - 04/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+