REFLEXION

ENTRE NOUS : Des feux d’artifice de bonne année ….Aux pompes d’essence !

C’était si magnifique de voir les villes du monde entier s’éclairer de mille et un feu d’artifice, pour fêter comme il se doit et depuis des années le passage à la nouvelle année .Dès minuit, des centaines de feux d’artifice amateurs ont été lancés un peu partout vers le ciel pour célébrer le nouvel an dans la joie et l’échange de bons vœux.



Malheureusement, chez nous, les feux d’artifices semblaient s’opérer ailleurs et porter sur de nouvelles augmentations des prix de tant de produits de consommation. Ainsi beaucoup de prix de produits ont ‘’brillé’’ dès ce premier jour de la nouvelle année et ont été très mal supportés par les pauvres citoyens. Les services s’occupant des carburants ont été les premiers à annoncer la couleur et dès minuit, toutes les pompes d’essence des stations du pays, et également celles de Mostaganem ont été les uniques  « boites » qui ont  tenu à offrir aux automobilistes que nous sommes de magnifiques feux d’artifice  de mille et une couleurs  ayant duré presque un quart d’heure de clapotis et de lumière étincelante . C’était le spectacle riche en son et lumière qui nous a été permis de partager au sein d’une station d’essence à Bouguirat aux dernières heures de cette fin d’année. ‘’Nous étions des dizaines de conducteurs en manque d’essence à nous émerveiller en face de ces pompes d’essence qui se sont mises à briller et à émettre un drôle de son à un quart  d’heure de la fin d’année 2015’’ Elles souhaitaient la bonne année aux automobilistes par ce drôle de feu d’artifice . Elles venaient de passer à la nouvelle année pour nous afficher malheureusement les nouveaux prix d’essence à payer. Désormais, le prix du   « super » vient d’augmenter non pas d’un dinar, mais de sept dinars, et sera cédé à 31 dinars le litre au lieu de 24 ! Une nouvelle taxation qui, couplée à l’inflation galopante, ne rendra le pouvoir d’achat des Algériens disposant de véhicules que fortement menacés et les obligera à opter pour d'autres moyens de déplacement, dont les bus et les taxis qui n'oublieront point de revoir à la hausse les frais du transport. Quant à l’Etat, il a déjà justifié cette taxe sur les produits pétroliers pour générer de nouvelles recettes fiscales et permettre de compenser le déficit budgétaire. Alors bonne année et à vos bicyclettes !

L.Ammar
Vendredi 1 Janvier 2016 - 16:48
Lu 247 fois
MOSTAGANEM
               Partager Partager

A LA UNE | ACTUALITÉ | MOSTAGANEM | RÉGION | CULTURE | SPORTS | CHRONIQUE | DOSSIERS | ISLAMIYATE | Edito | RAMADANIATE | NON-DITS | DÉBAT DU JOUR | TRIBUNE LIBRE | PUB | Spécial 1er Novembre 54 | Aidons-les ! | MOSTA-HIER | بالعربي






Edition du 11-12-2016.pdf
3.63 Mo - 10/12/2016





Flux RSS


Retrouvez-nous sur Google+